Israël en guerre - Jour 254

Rechercher

A Tel-Aviv, des milliers de manifestants réclament la libération des otages

Le rassemblement a donné lieu à l'exposition d'une table de Shabbat vide et de poupées attendant le retour des enfants otages. Des manifestants portaient des bandeaux de couleur rouge

Des manifestants devant le quartier général de Tsahal, à Tel Aviv, demandent la libération des otages des terroristes du Hamas à Gaza, le 3 novembre 2023 (Autorisation)
Des manifestants devant le quartier général de Tsahal, à Tel Aviv, demandent la libération des otages des terroristes du Hamas à Gaza, le 3 novembre 2023 (Autorisation)

Des milliers de personnes se sont jointes aux familles des otages du Hamas à Gaza, vendredi après-midi, pour une manifestation devant le quartier général de Tsahal à Tel Aviv, alors que le Secrétaire d’État américain Antony Blinken s’entretenait avec de hauts responsables israéliens et que l’armée israélienne poursuivait sa riposte contre le Hamas, dans la bande de Gaza, dans le but de libérer les otages et d’éradiquer le groupe terroriste.

Plus de 240 otages sont retenus à Gaza par le Hamas depuis le 7 octobre dernier, date à laquelle 3 000 terroristes ont pris d’assaut la barrière de sécurité avec Israël, tuant quelque 1 400 personnes, pour la plupart des civils, dont beaucoup ont été massacrés de manière très brutale.

Les familles des otages ont annoncé vendredi qu’elles manifesteraient indéfiniment : elles ont exigé qu’aucun cessez-le-feu ne soit instauré et qu’aucune aide humanitaire ne soit acheminée à Gaza jusqu’à ce que leurs proches aient été libérés.

Elles ont annoncé leur intention d’installer un camp de tentes devant la base, qui abrite également le ministère de la Défense.

Elle ont également souhaité signifier à Blinken leur opposition aux initiatives de l’administration américaine en faveur de « pauses » humanitaires dans les combats, à moins que celles-ci n’incluent la libération des otages. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré vendredi qu’il n’y aurait pas de pauses tant que les captifs ne seraient pas libérés.

« Les familles des otages dormiront devant le ministère », ont déclaré les familles par voie de communiqué.

Des manifestants brandissent des photos d’Israéliens détenus par des terroristes du Hamas à Gaza, sur la « place des otages » devant le musée d’art de Tel Aviv, le 3 novembre 2023 (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Le rassemblement a donné lieu à l’exposition d’une table de Shabbat vide, symbolise des centaines de disparus, ainsi que des poupées attendant la trentaine d’enfants détenus par les terroristes à Gaza. Des manifestants portaient des bandeaux de couleur rouge étaient assis par terre, comme des otages.

S’adressant à la presse suite à son entretien avec Netanyahu, Blinken a déclaré que les États-Unis travaillaient sans relâche à la libération des otages.

Des manifestants brandissent des photos d’Israéliens détenus par des terroristes du Hamas à Gaza, sur la « place des otages » devant le musée d’art de Tel Aviv, le 3 novembre 2023 (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Dans une brève déclaration télévisée avant le début du Shabbat, Netanyahu, visiblement très ému, a déclaré avoir dit à Blinken s’opposer à tout arrêt temporaire de la lutte contre le Hamas n’incluant pas « la libération de nos otages. Il a également déclaré qu’Israël « ne laissera pas entrer de carburant à Gaza ».

Netanyahu a promis que la victoire serait « nette et claire » et qu’on en reparlerait « pendant plusieurs générations ».

Il a déclaré que les ennemis d’Israël voulaient détruire le pays mais qu’ils n’y parviendraient pas. « Nous nous battrons jusqu’à la victoire », a-t-il déclaré, précisant que cela signifiait « détruire le Hamas et obtenir le retour des otages et le rétablissement de la sécurité pour nos citoyens et nos enfants ».

Le Pentagone a confirmé que les États-Unis effectuaient des vols de drones non armés au-dessus de Gaza afin d’aider à localiser les otages.

« En soutien aux efforts de récupération des otages, les États-Unis effectuent des vols de drones non armés au-dessus de Gaza, assortis de conseils et d’une assistance pour notre partenaire israélien, qui souhaite obtenir la libération de ses otages », a déclaré le porte-parole du Pentagone, le général de brigade Pat Ryder, par voie de communiqué.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.