A voir : La mère d’un terroriste palestinien menace de mener une attaque
Rechercher

A voir : La mère d’un terroriste palestinien menace de mener une attaque

Umm Muhammad Shamasne espère que ses autres fils suivront les traces de leur frère, tué en perpétrant un attentat à Jérusalem

La mère d'un terroriste palestinien tué sort un couteau et menace Israël de mener à bien sa propre attaque, le 22 octobre  2015. (Crédit : capture d'écran YouTube)
La mère d'un terroriste palestinien tué sort un couteau et menace Israël de mener à bien sa propre attaque, le 22 octobre 2015. (Crédit : capture d'écran YouTube)

La mère d’un terroriste palestinien, qui a été tué alors qu’il perpétrait un attentat terroriste à bord d’un bus à Jérusalem plus tôt ce mois-ci, a déclaré qu’elle espérait que ses autres fils suivraient ses traces, et, avec un couteau à la main, a annoncé son intention de procéder à sa propre attaque contre les Israéliens.

Lors d’une interview accordée à la chaîne libanaise, Al-Quds, Umm Muhammad Shamasne a affirmé que la famille était fière de son fils, qui est devenu « martyre pour Al-Aqsa » et a ajouté qu’elle était seulement en colère parce qu’ « il ne m’a pas emmenée pour être martyre avec lui ».

« Nous ne regrettons rien, nous sommes fiers de lui », a déclaré Shamasne, admettant que la famille était au courant des intentions de Muhammad de mener à bien une attaque contre des Israéliens.

« Laissez Mutasim et Yousuf être martyres aussi. C’est un sacrifice pour l’amour d’Al-Aqsa et de la Palestine », a-t-elle affirmé.

Après avoir proposé des bonbons à l’intervieweur pour célébrer le martyre de son fils, Shamasne a sorti un couteau caché sous ses vêtements et a dit, tout en faisant des mouvements comme si elle poignardait quelqu’un : « Attention, Israël ! Attention ! ».

https://www.youtube.com/watch?v=aVb2zBByGCA

Le journaliste a demandé à Shamasne de ranger le couteau, en disant que « ce genre de spectacle » était inapproprié pour une interview à la télévision.

« Je comprends la douleur brûlante, la colère, et la tension, mais nous ne pouvons pas avoir de telles choses, si vous me pardonnez », a déclaré le journaliste, avant de changer le sujet et d’aborder le sujet des démolitions des maisons.

Shamasne ne semblait pas être découragée par la mesure punitive israélienne de démolir les maisons des terroristes palestiniens.

« Les maisons seront un sacrifice pour le bien d’Al-Aqsa. Je sacrifierai mes quatre enfants pour le bien d’Al-Aqsa, et je serai la première à me sacrifier pour le bien d’Al-Aqsa », a-t-elle affirmé.

« Méfiez-vous, Israël. Vous avez apporté le feu de l’enfer sur vous et vous ne savez pas à qui vous avez affaire. Vous avez apporté le feu de l’enfer sur vous-même, Israël », a mis en garde Shamasne.

« Il n’y a pas besoin pour moi d’en dire plus. Mes actes seront plus éloquents que les mots », a-t-elle conclu.

Peu après 20 heures le 12 octobre, Muhammad Shamasne, 22 ans, est monté dans le bus 185 près de l’entrée à Jérusalem et a poignardé un soldat israélien de 19 ans et a, en vain tenté de se saisir de son arme. Le soldat et un civil ont été légèrement blessés dans l’attaque.

Shamasne a été abattu par la police tandis que les passagers tentaient de le maîtriser.

L’interview du 22 octobre a été traduite par l’Institut de recherche des médias du Moyen-Orient (MEMRI), un institut américain de surveillance des médias et a été mise en ligne lundi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...