Abbas : les Palestiniens ne sont « plus liés par les accords » s’ils ne sont pas respectés
Rechercher

Abbas : les Palestiniens ne sont « plus liés par les accords » s’ils ne sont pas respectés

"La Palestine mérite d'être reconnue en tant qu'Etat à part entière," a déclaré le président de l'AP à l'Assemblée générale de l'ONU

Mahmoud Abbas devant la 70ème Assemblée générale de l'ONU, le 30 septembre 2015 (Crédit : capture d'écran UN live)
Mahmoud Abbas devant la 70ème Assemblée générale de l'ONU, le 30 septembre 2015 (Crédit : capture d'écran UN live)

« La Palestine, qui est un Etat observateur non membre des Nations Unies, mérite d’être reconnue comme un Etat à part entière », a déclaré M. Abbas, évoquant « les énormes sacrifices » consentis par le peuple palestinien et leur « patience au cours de toutes ces années de souffrance et d’exil ».

Le président de l’AP a menacé mercredi devant l’ONU de ne plus respecter les accords passés avec Israël si l’Etat hébreu ne les respecte pas, ce qui aboutirait à la dissolution de l’Autorité palestinienne.

« Nous ne pouvons pas continuer à être liés par ces accords et Israël doit assumer toutes ses responsabilités de puissance occupante », a-t-il lancé devant l’Assemblée générale. Il avait également écrit ces propos dans une tribune publiée sur le Huffington Post.

Selon les Conventions de Genève, Israël devrait alors prendre totalement en charge les affaires civiles de la population des Territoires.

Mahmoud Abbas devait assister après son discours au lever, pour la première fois dans l’histoire de l’ONU, des couleurs palestiniennes au fronton de l’institution internationale.

Le vice-Premier ministre israélien, Silvan Shalom, en charge des pourparlers de paix israélo-palestiniens, est arrivé au milieu du discours d’Abbas.

Pendant ce temps, deux Juifs anti-sionistes du groupe Neturei Karta sont sur le balcon de presse, drapés dans des drapeaux palestiniens.

Des membres de Neturei Karta présents à la 70e Assemblée générale de l"ONU, le 30 septembre 2015 (Crédit : Raphael Ahren/Times of Israel)
Des membres de Neturei Karta présents à la 70e Assemblée générale de l »ONU, le 30 septembre 2015 (Crédit : Raphael Ahren/Times of Israel)

« Israël a commis des incursions répétées au mont du Temple »

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a déclaré à l’Assemblée générale des Nations unies que « des groupes extrémistes israéliens commettent des incursions répétées à la mosquée al-Aqsa » afin d’imposer une nouvelle réalité et diviser le site.

« Les Forces d’occupation » israéliennes entrent dans la mosquée, tout en empêchant les fidèles musulmans d’exercer leurs droits religieux, a-t-il dénoncé, un jour avant que le Premier ministre Benjamin Netanyahu ne monte sur la tribune pour s’adresser aux dirigeants du monde.

« Israël continue la construction des implantations illégales »

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a ajouté que le gouvernement israélien poursuit « son expansion des colonies illégales en Cisjordanie, notamment à Jérusalem-Est occupée ».

L’Etat juif, a-t-il dit « continue son blocus sur la bande de Gaza, approfondissant ainsi l’immense souffrance des gens là-bas, au mépris des résolutions de l’ONU et d’un accord signé entre les deux parties ».

« Les implantations détruisent la solution à deux Etats »

Abbas a appelé à mettre fin aux points de contrôle « humiliants » en Cisjordanie et à lever le blocus de la bande de Gaza.

Intervenant devant l’Assemblée générale de l’ONU, Abbas a déclaré que « la colonisation terroriste et raciste » est en train de détruire la solution à deux Etats.

Il cite l’ancien Premier ministre Yitzhak Rabin, qui en 1976, avait qualifié les implantations de « cancer ».

Yitzhak Rabin et Léa dans le film "Rabin: De ses propres mots" (Crédit : Capture d'écran / Deuxième chaîne)
Yitzhak Rabin et Léa dans le film « Rabin: De ses propres mots » (Crédit : Capture d’écran / Deuxième chaîne)

« Nous allons chercher à former un gouvernement d’unité nationale »

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a affirmé devant l’Assemblée générale de l’ONU que l’AP cherchera à former un gouvernement d’unité nationale.

« Nous sommes déterminés à préserver l’unité de notre pays et de notre peuple », a martelé Abbas, « nous ne pourrons pas accepter des solutions temporaires ou un état fragmenté. Nous ne permettrons pas cela et nous ne permettrons pas à ceux qui cherchent à le faire de le faire ».

« Le gouvernement israélien essaie de détruire la solution à deux Etats »

Mahmoud Abbas a dit à l’Assemblée générale de l’ONU qu’Israël cherchait à mettre un terme à la solution à deux Etats.

« Les politiques que mène le gouvernement israélien nous amènent à des conclusions claires sur le fait qu’ils travaillent avec tous leurs efforts à détruire la solution à deux Etats », a-t-il dit. « Il n’y a pas d’autre explication ».

Pour lire le discours de Mahmoud Abbas en entier, cliquez ici (lien en anglais)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...