Abou Dhabi invite Israël à établir rapidement des ambassades communes
Rechercher

Abou Dhabi invite Israël à établir rapidement des ambassades communes

Le ministre des Affaires étrangères émirati a officiellement réclamé l'établissement d'une mission à Tel Aviv dès que possible et espère qu'Israël fera de même à Abou Dhabi

Le représentant émirati Omar Saif Ghobash (à droite) remettant une lettre au ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi lors d'une cérémonie en Israël, le 20 octobre 2020. (Ministère des Affaires étrangères)
Le représentant émirati Omar Saif Ghobash (à droite) remettant une lettre au ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi lors d'une cérémonie en Israël, le 20 octobre 2020. (Ministère des Affaires étrangères)

Les Emirats arabes unis ont déclaré mardi qu’ils souhaitaient faciliter l’ouverture réciproque des ambassades à Tel Aviv et Abou Dhabi « dès que possible », a déclaré le ministère israélien des Affaires étrangères, alors qu’une délégation émiratie de haut niveau a effectué une visite historique dans l’Etat juif.

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré que la délégation des EAU – dirigée par les ministres de l’Economie et des Finances et deux vice-ministres – avait remis au ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi une lettre de son homologue émirati, Abdullah bin Zayed al-Nahyan, lors d’un déjeuner de travail.

Les deux dirigeants se sont rencontrés à Berlin au début de ce mois lors de la première réunion bilatérale publique de haut niveau entre les pays.

Dans la lettre – qui aurait été écrite en hébreu – Bin Zayed aurait également remercié Ashkenazi pour son travail acharné à faire progresser les relations.

« J’ai pleinement confiance dans votre soutien sans équivoque à l’ouverture des missions diplomatiques à Tel Aviv et Abou Dhabi dès que possible », a-t-il écrit. « Je souhaite aux deux pays et aux deux nations amies de connaître le progrès et la prospérité dans l’avenir ».

S’adressant aux journalistes émiratis qui ont fait le voyage, M. Ashkenazi leur a dit qu’Israël apprécie « le pas courageux fait par Abou Dhabi vers la paix et la conduite de toute la région vers un avenir meilleur », selon une déclaration séparée du ministère des Affaires étrangères.

« Les relations entre nos pays constituent une étape importante et significative sur la voie de la transformation du Moyen-Orient, qui est passé d’une région de conflits à une région d’espoir, de prospérité, de stabilité et de paix », a-t-il ajouté.

M. Ashkenazi devait ensuite présenter à la délégation une exposition sur la technologie et l’innovation spatiales, en compagnie du ministre de l’Economie Amir Peretz et du ministre des Sciences Izhar Shay.

Un avion d’Etihad Airways transportant une délégation des Émirats arabes unis (EAU) lors d’une première visite officielle, atterrit à l’aéroport israélien Ben Gurion près de Tel Aviv, le 20 octobre 2020. (JACK GUEZ / AFP)

Le président Reuven Rivlin a accueilli avec enthousiasme la délégation des Émirats arabes unis.

« L’avion d’Etihad à l’aéroport Ben Gurion et les accords signés aujourd’hui avec les ministres des EAU sont l’aube d’une nouvelle ère de paix au Moyen-Orient », a-t-il écrit sur Twitter. « Inch Allah, bien d’autres choses suivront et nous vivrons en paix et en coopération avec tous nos voisins. Bienvenue en Israël ! »

La délégation des Émirats arabes unis a déjà signé quatre accords bilatéraux avec Israël, dont un accord d’exemption de visa.

Lors de la cérémonie d’accueil à l’aéroport Ben Gurion, les États-Unis, Israël et les Émirats arabes unis ont également annoncé la création d’un fonds d’investissement trilatéral visant à favoriser la coopération et la prospérité régionales. Le Fonds Abraham, doté de 3 milliards de dollars, sera basé à Jérusalem.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...