Rechercher

Abou Dhabi : Le comité directeur du Forum du Néguev réuni à Abou Dhabi

Plus de 20 responsables israéliens se sont joints à la délégation dirigée par Alon Ushpiz pour préparer le sommet des pays signataires des Accords d'Abraham, de l'Égypte et des USA

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le comité directeur du Forum du Néguev, à Abou Dhabi, le 9 janvier 2023. (Crédit : Ministère des Affaires étrangères des Émirats arabes unis)
Le comité directeur du Forum du Néguev, à Abou Dhabi, le 9 janvier 2023. (Crédit : Ministère des Affaires étrangères des Émirats arabes unis)

Le comité directeur du Forum du Néguev – réunissant Israël, ses partenaires des Accords d’Abraham, l’Égypte et les États-Unis – s’est réuni lundi à Abou Dhabi pour préparer son deuxième sommet multilatéral, prévu au printemps au Maroc.

Aucune date précise n’a encore été fixée pour cette rencontre marocaine.

La délégation israélienne est dirigée par le directeur-général du ministère des Affaires étrangères, Alon Ushpiz. Plus de 20 hauts fonctionnaires des ministères de l’Agriculture, de la Défense, de la Santé, du Tourisme, des Renseignements, de l’Énergie, de l’Économie et de l’Éducation ont pris l’avion avec Ushpiz, de même que des représentants de l’Autorité de l’eau et du Conseil national de sécurité.

Les réunions, qui se poursuivront jusqu’à mardi, constituent la troisième rencontre du comité directeur depuis le Sommet inaugural du Neguev en mars dernier. Le comité s’était déjà réuni à Bahreïn, en juillet, et via Zoom, en octobre.

Les six groupes de travail du Forum du Néguev se réunissent également aux Émirats arabes unis pour évoquer la sécurité régionale, l’éducation, la tolérance, les problématiques liées à l’eau et à la sécurité alimentaire, le tourisme et l’énergie.

Israël dirige le groupe consacré à l’éducation et à la tolérance et co-préside avec le Maroc celui dédié à l’eau et à la sécurité alimentaire.

À l’issue de leurs discussions au Forum du Néguev, le ministre des Affaires étrangères du Bahreïn, Abdullatif bin Rashid al-Zayani, à gauche, le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, et le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, le Cheikh Abdullah ben Zayed al-Nahyan, à Sde Boker, en Israël, le 28 mars 2022. (Crédit : AP Photo/Jacquelyn Martin/Pool)

Le ministre des Affaires étrangères, Eli Cohen, a qualifié les réunions d’Abou Dhabi de « nouvelle étape dans l’avancement et l’approfondissement des Accords d’Abraham, et de réponse commune à des défis communs ».

Il a ajouté que la délégation israélienne présenterait des projets susceptibles d’améliorer la qualité de vie des Israéliens et du reste de la région.

Le leader de l’opposition, Yair Lapid, qui, en tant que ministre des Affaires étrangères avait initié le Forum du Néguev, a qualifié les images d’Abou Dhabi « d’extrêmement émouvantes ».

« Notre vision d’une ‘diplomatie des connexions’ prend forme », a écrit Lapid lundi sur Twitter, « et amène le Moyen-Orient à de nouvelles réalisations en matière de stabilité et de coopération régionales ».

Il s’agit de la « plus grande rencontre entre Israël et ses partenaires régionaux » depuis la Conférence de Madrid, qui s’est tenue en 1991 dans le but d’engager un processus de paix entre Israël et ses voisins arabes, a assuré Derek Chollet, haut responsable au Département d’Etat américain.

« Nous avons discuté d’un vaste éventail de sujets liés au renforcement de nos capacités en matière de partage d’informations, qui vient s’ajouter au travail déjà très important entre nos armées dans la région », a-t-il dit lors d’un point de presse.

La tenue de cette rencontre à Abou Dhabi, capitale des Emirats arabes unis, est « une nouvelle étape déterminante » pour le rapprochement entre Israël et les pays arabes, a-t-il estimé.

Ses participants « cherchent à développer des mesures concrètes et pragmatiques qui stimuleront l’intégration et (…) augmenteront la sécurité ».

La réunion inaugurale de l’année dernière – avec le gouvernement israélien sortant et plus modéré – avait permis de réunir dans le désert israélien le ministre des Affaires étrangères d’Égypte, premier État arabe à avoir fait la paix avec Israël, et ses homologues des Émirats arabes unis, de Bahreïn et du Maroc, qui ont établi ou rétabli leurs relations en 2020, dans le cadre des Accords d’Abraham.

Le ministre jordanien des Affaires étrangères, Ayman Safadi, lors d’une conférence de presse, à Berlin, le 10 mars 2021. (Crédit : Kay Nietfeld/Pool/AFP)

La Jordanie est le seul pays arabe ayant des relations diplomatiques complètes avec Israël qui n’a pas envoyé de délégation à Abou Dhabi, bien qu’elle ait été invitée. Le ministre des Affaires étrangères Ayman Safadi n’était pas à la table pour la réunion inaugurale du forum, et Amman n’a pas envoyé de représentant à la réunion du comité directeur de juin.

« Il y a une chaise vide à la table parce que la Jordanie a évidemment un accord de paix avec Israël », avait déploré un haut fonctionnaire américain au Times of Israel, quelques jours avant les réunions des groupes de travail.

L’objectif des groupes de travail est d’identifier des initiatives communes auxquelles tous les pays peuvent participer, selon un fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères.

Le fonctionnaire a ajouté que les condamnations de la semaine dernière par les pays participants concernant la visite du ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, sur le mont du Temple n’ont eu aucun impact sur le processus du Forum du Néguev.

Jacob Magid et l’AFP ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.