Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

Accord salarial dans le secteur public : hausse de 11 % et semaine de 40 heures

L'accord annoncé par le ministre des Finances Smotrich et le chef de la Histadrout Arnon Bar-David est le premier ajustement salarial depuis 2015

Le ministre des Finances Bezalel Smotrich et Arnon Ben-David, président du syndicat Histadrut, tiennent une conférence de presse commune à Tel Aviv le 2 mars 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
Le ministre des Finances Bezalel Smotrich et Arnon Ben-David, président du syndicat Histadrut, tiennent une conférence de presse commune à Tel Aviv le 2 mars 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Le ministère des Finances et la fédération syndicale Histadrout ont annoncé jeudi un nouvel accord salarial dans le secteur public. Les fonctionnaires bénéficieront d’une augmentation des salaires de 11 % au cours des quatre prochaines années.

Ce montant est inférieur aux 15 % que le syndicat réclamait pour les travailleurs qui n’ont pas eu d’augmentation de salaire depuis cinq ans dans un contexte d’inflation croissante. Toutefois, les parties ont également convenu de réduire la semaine de travail de 42 à 40 heures. En outre, chaque travailleur recevra une somme de 6 000 shekels avec son salaire d’avril.

L’augmentation de 11 % sera appliquée progressivement, la première hausse de 400 shekels interviendra en juin.

En contrepartie, le syndicat garantira la tranquillité industrielle jusqu’en 2027 et les employeurs publics se verront accorder la possibilité « d’améliorer le service aux citoyens par l’introduction de la technologie et la mobilité des travailleurs », ce qui semble être une tentative d’affaiblir les lois de protection des travailleurs.

Les détails seront réglés à une date ultérieure, selon la déclaration.

Un autre accord a également été conclu pour améliorer les salaires des assistants d’enseignement dans les municipalités, qui ne font pas partie du syndicat des enseignants.

Le salaire de base d’un nouvel assistant passera de 6 200 shekels à 7 200 shekels par mois. Ils recevront également une prime d’ancienneté de 50 shekels par mois pour chaque année d’expérience.

L’accord semble avoir été conclu à l’amiable, sans les menaces de grève nationale qui avaient accompagné le dernier accord salarial, conclu en 2015.

En annonçant l’accord, le président de la Histadrout, Arnon Bar-David, a déclaré qu’il s’agissait d’un accomplissement historique.

« Il est difficile d’exagérer l’importance de ce jour historique et festif pour des centaines de milliers de travailleurs du secteur public. Après des années difficiles marquées par une épidémie mondiale, des bouleversements économiques et un coût de la vie plus élevé, au cours desquelles le secteur public a apporté son soutien à la reprise de l’économie, voici maintenant la bonne nouvelle et la récompense appropriée pour un travail dévoué au profit des citoyens d’Israël », a-t-il déclaré.

Yogev Gardus, chef du département du budget au ministère des Finances, a décrit l’accord comme un accord « responsable et correct, tant pour les travailleurs que pour l’économie ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.