Après une journée de calme, deux obus de mortier tirés vers Israël depuis Gaza
Rechercher

Après une journée de calme, deux obus de mortier tirés vers Israël depuis Gaza

L’armée affirme que les bombes sont tombées au sein de l’enclave, déclenchant des alarmes dans la région de Kissufim

Illustration : Des roquettes sont lancées depuis la bande de Gaza vers Israël, le 13 novembre 2019. (Crédit : AP Photo/Khalil Hamra)
Illustration : Des roquettes sont lancées depuis la bande de Gaza vers Israël, le 13 novembre 2019. (Crédit : AP Photo/Khalil Hamra)

Des terroristes palestiniens de la bande de Gaza ont tiré deux obus de mortier vers Israël peu après minuit la nuit dernière, mais les deux projectiles sont retombées au sein de l’enclave côtière, a indiqué l’armée israélienne.

Aucun blessé ni dommage n’a été signalé.

Les tirs ont déclenché des sirènes d’alerte dans les communautés israéliennes près de Kissufim, survenant après une journée d’accalmie.

Les dernières violences ont démarré vendredi soir, quand des groupes terroristes de la bande de Gaza ont lancé au moins 36 roquettes et obus de mortier vers le sud d’Israël, causant de légers dégâts dans un certain nombre de communautés israéliennes près de la frontière. Les attaques ont repris samedi soir, quand au moins quatre roquettes ont été tirées vers Israël – certaines d’entre elles n’ont pas franchi la frontière et sont tombées dans Gaza – puis de nouveau tard dimanche soir, lorsque cinq autres projectiles ont été tirés depuis la bande sur le sud d’Israël.

Le cabinet de sécurité a approuvé lundi une réponse militaire majeure si les groupes terroristes de la bande de Gaza continuaient à tirer des roquettes sur Israël, après que des dizaines d’entre elles ont été lancées depuis l’enclave au cours des trois derniers jours.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Benny Gantz ont été autorisés à déterminer les mesures à prendre au cas où les violences persistent, selon des responsables israéliens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...