Les terroristes de Sarona ont été inspirés par l’EI, selon le Shin Bet
Rechercher

Les terroristes de Sarona ont été inspirés par l’EI, selon le Shin Bet

Les deux cousins de Yatta prévoyaient de viser un train de passagers, selon l'acte d'inculpation

Des complices des deux terroristes qui ont mené un attentat le 8 juin dernier au marché Sarona de Tel Aviv, et ont assassiné quatre Israéliens et en ont blessé 15, ont été arrêtés pendant une opération conjointe de la police israélienne, de l’armée et du Shin Bet, les services de sécurité israéliens.

Les deux terroristes, Muhammad et Khalid Muhamra, sont nés en 1995 et habitaient à Yatta, un village de Cisjordanie proche de Hébron. Muhammad Muhamra, partisan de l’Etat islamique (EI), a étudié en Jordanie et était rentré à Yatta en janvier 2016.

Selon l’enquête du Shin Bet, les deux cousins avaient décidé de mener une attaque inspirée par l’EI, mais sans avoir été officiellement recrutés par l’organisation terroriste et sans avoir reçu d’aide.

Dans le cadre de cette enquête, Yunis Ayash Musa Zayn, né en 1994 et habitant aussi à Yatta, a été arrêté. Il a admis avoir planifié l’attentat avec les deux terroristes. Cependant, pour des raisons techniques, il n’avait pas pu les rejoindre. Il a également avoué avoir aidé les terroristes en leur fournissant les armes et leurs munitions, et avoir donné une arme automatique Karl Gustav.

Khalid Muhamra (à gauche) et Muhammad Muhamra (à droite), les deux cousins palestiniens de Yatta, un village de Cisjordanie, qui ont mené l'attentat terroriste du marché Sarona de Tel Aviv et tué 4 personnes, le 8 juin 2016. (Crédit : autorisation)
Khalid Muhamra (à gauche) et Muhammad Muhamra (à droite), les deux cousins palestiniens de Yatta, un village de Cisjordanie, qui ont mené l’attentat terroriste du marché Sarona de Tel Aviv et tué 4 personnes, le 8 juin 2016. (Crédit : autorisation)

Selon un communiqué du Shin Bet, les terroristes ont commencé à prévoir leur attaque en janvier 2016. Ils avaient initialement prévu de s’en prendre à un train de passager. Le choix du marché Sarona a été fait au hasard le jour de l’attentat.

Ils sont entrés en Israël par une brèche de la barrière de sécurité utilisée pour de la contrebande, dans la région de Metzadot Yehuda, dans le sud de Hébron. Ils ont été aidés par Salim Mognam, 23 ans, habitant de Yatta, qui a également été arrêté, a annoncé le Shin Bet.

Après s’être infiltré en Israël, ils ont séjourné dans un appartement de Segev Shalom utilisé par des individus en situation irrégulière, jusqu’au moment où ils ont été prêts à se rendre à Tel Aviv, selon le communiqué du Shin Bet.

Pour mener leur attaque, les deux terroristes ont utilisé, d’après l’enquête du Shin Bet, des armes fabriquées localement achetées à des fabricants de Yatta.

L’arrestation des deux cousins et de leurs complices souligne, selon le Shin Bet, le danger considérable posé par les initiatives terroristes locales qui exploitent l’accessibilité des armes, achetées ou fabriquées, ainsi que le besoin de faire appliquer la loi auprès de ceux qui transportent ou aident des individus en situation irrégulière malgré les risques de sécurité.

Dix habitants de Yatta ont également été arrêtés pour des présomptions d’implication dans la fabrication et le trafic d’armes, ainsi que dans le transport de terroristes en Israël.

Soldats israéliens à un checkpoint à l'entrée du village palestinien de Yatta, en Cisjordanie, le 9 juin 2016. (Crédit : Wisam Hashlamoun/Flash90)
Soldats israéliens à un checkpoint à l’entrée du village palestinien de Yatta, en Cisjordanie, le 9 juin 2016. (Crédit : Wisam Hashlamoun/Flash90)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...