Les victimes de Tel Aviv : un professeur, une mère de 4 enfants, un ancien commando et une fiancée
Rechercher

Les victimes de Tel Aviv : un professeur, une mère de 4 enfants, un ancien commando et une fiancée

Michael Feige, Ilana Naveh, Ido Ben Ari, et Mila Mishayev ont été tués quand deux terroristes palestiniens ont ouvert le feu dans un restaurant à Sarona

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Les forces de sécurité israéliennes sur les lieux d'un attentat terroriste au marché Sarona de Tel Aviv, le 8 juin 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Les forces de sécurité israéliennes sur les lieux d'un attentat terroriste au marché Sarona de Tel Aviv, le 8 juin 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

La police a publié les noms des quatre victimes tuées dans l’attentat de mercredi au marché Sarona de Tel Aviv.

Ido Ben Ari, 42 ans, de Ramat Gan, Ilana Naveh, 39 ans, de Tel Aviv, Michael Feige, 58 ans, de Midreshet Beer Sheva et Mila Mishayev, 32 ans, de Rishon Lezion, ont été tués quand deux terroristes palestiniens ont ouvert le feu dans un restaurant du complexe commercial du centre de Tel Aviv de Sarona, selon la police.

Tous les quatre étaient des citoyens israéliens, a ajouté un communique de la police.

Seize autres personnes ont été blessées pendant l’attentat. Trois des victimes étaient toujours jeudi matin en soins intensifs à l’hôpital Ichilov, ainsi que l’un des terroristes qui a été blessé par les tirs d’un garde de sécurité, selon un porte-parole de l’hôpital.

Ido Ben Ari, 42 ans, l'une des quatre victimes de l'attentat terroriste du marché Sarona de Tel Aviv du 8 juin 2016. (Crédit : autorisation)
Ido Ben Ari, 42 ans, l’une des quatre victimes de l’attentat terroriste du marché Sarona de Tel Aviv du 8 juin 2016. (Crédit : autorisation)

Ben Ari avait deux enfants. Il avait servi dans l’unité d’élite Sayeret Matkal pendant son service militaire et travaillait à un poste important dans la branche Israël de Coca-Cola Company, a déclaré sa sœur au site d’informations Ynet.

Dans un communiqué, Coca-Cola a déclaré que la compagnie « déplorait la perte tragique de notre ami Ido Ben Ari, victime de cet acte terrifiant. Nous présentons nos condoléances et nos vœux les plus chaleureux à sa famille. »

Son épouse fait partie des blessés. Elle a été admise mercredi à l’hôpital dans un état sérieux, mais les médecins ont annoncé qu’il s’était stabilisé pendant la nuit et décrivent à présent son état de santé comme modéré, selon la radio militaire.

Le couple mangeait au restaurant Max Brenner quand la fusillade a eu lieu.

Les funérailles de Ben Ari auront lieu jeudi à 18h00 à Yavne.

Naveh, mère de quatre enfants, était sortie fêter son 40e anniversaire, selon des médias.

Elle sera enterrée jeudi à Petah Tikva à 14h00.

Mishayev, 32 ans, la plus jeune des quatre victimes, devait se marier bientôt, selon Ynet. Elle attendait son petit ami au restaurant quand l’attentat a eu lieu. Elle souffrait de blessures dans la partie inférieure du corps et est ensuite décédée. Selon Ynet, elle avait réussi à appeler son petit ami immédiatement après l’attaque.

Le Dr Michael Feige, 58 ans, professeur d’études israéliennes à l’université Ben-Gurion du Néguev, est l'une des quatre victimes de l'attentat terroriste du marché Sarona de Tel Aviv du 8 juin 2016. (Crédit : Dani Machlis)
Le Dr Michael Feige, 58 ans, professeur d’études israéliennes à l’université Ben-Gurion du Néguev, est l’une des quatre victimes de l’attentat terroriste du marché Sarona de Tel Aviv du 8 juin 2016. (Crédit : Dani Machlis)

Feige était un professeur d’études israéliennes à l’université Ben-Gurion du Néguev. Selon une biographie publiée par la faculté, il était « sociologue et anthropologue spécialisé dans la société israélienne, la mémoire collective et le mythe politique ».

Il avait trois enfants.

Feige était un « professeur vraiment agréable », a déclaré Elisheva Goldberg, diplômée de l’université Ben-Gurion du Néguev qui avait suivi deux cours de Feige.

« Il n’était pas l’un de ces universitaires prétentieux, il était très abordable, très humain et avait une belle prestance, a-t-elle dit. Il demandait toujours l’opinion des gens, il n’était jamais grossier, même quand quelqu’un posait une question stupide, et il s’assurait toujours que nous comprenions ce dont il parlait. »

Les détails des funérailles des deux dernières victimes n’ont pas encore été publiés.

Les deux terroristes, originaires du village palestinien de Yatta, dans le sud de la Cisjordanie, ont été arrêtés peu après l’attaque.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a promis des « actions décisives » pour retrouver les responsables de la troisième attaque mortelle dans la ville cette année.

Depuis octobre, 33 Israéliens et quatre ressortissants étrangers ont été assassinés pendant la vague de terrorisme palestinien et de violence. Environ 200 Palestiniens ont également été tués – les deux tiers pendant qu’ils attaquaient des Israéliens, et les autres pendant des affrontements avec les troupes, selon l’armée israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...