Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

Arsenal fustigé suite à un rassemblement anti-Israël devant le stade de Londres

Le fan club "Jewish Gooners" a critiqué le club anglais de football, considérant avoir été mis en danger par la manifestation, organisée par le groupe BDS Football for Palestine

Illustration : Un arc-en-ciel au-dessus de l'Emirates Stadium avant le match de football de la Premier League anglaise entre Arsenal et Newcastle United, à Londres, le 24 février 2024. (Crédit : Justin Tallis/AFP)
Illustration : Un arc-en-ciel au-dessus de l'Emirates Stadium avant le match de football de la Premier League anglaise entre Arsenal et Newcastle United, à Londres, le 24 février 2024. (Crédit : Justin Tallis/AFP)

Certains supporters juifs d’Arsenal ont critiqué le club de première division anglaise mercredi, après qu’un certain nombre d’entre eux ont décidé de ne pas assister à un match ce week-end, car ils ne se sentaient pas en sécurité en raison d’une manifestation anti-Israël organisée par des activistes pro-palestiniens à l’extérieur de l’Emirates Stadium, à Londres.

Selon The Guardian, une vingtaine de supporters auraient choisi de ne pas assister au match de Super League féminine de dimanche entre Arsenal et Tottenham après avoir vu la manifestation, organisée par le groupe BDS Football for Palestine du mouvement anti-Israël Boycott, désinvestissement et sanctions, et ont estimé que l’équipe les avait mis en danger en ne prévoyant pas de service de sécurité pour encadrer le rassemblement.

Le journal britannique a cité un supporter qui s’est senti « trahi » par Arsenal après avoir assisté à la manifestation.

Le fan club « Jewish Gooners » a déclaré au quotidien « qu’un certain nombre » de ses membres et de leurs proches « ne se sont pas sentis en sécurité » et « ont décidé de rentrer chez eux sans avoir vu un seul ballon être touché ».

L’article précise que les manifestants ont distribué des tracts, collé des autocollants – dont un portant la mention « anti-sioniste » – et tenté d’interagir avec les supporters à leur arrivée.

« Malgré les diverses assurances données par le club avant le match, il semble qu’à cette occasion il n’ait pas été possible d’assurer un environnement inclusif pour tous les fans de football », a ajouté le groupe, qui a été créé l’année dernière pour lutter contre l’antisémitisme.

Arsenal a répondu que la manifestation se déroulait dans une zone publique et qu’il n’était donc pas possible de la circonscrire.

« La sécurité de tous les supporters qui assistent à nos matches est notre priorité absolue. Avant le match de dimanche, nous avons travaillé avec la Metropolitan Police pour nous assurer qu’un plan avait été mis en place afin de réduire au minimum l’impact de toute manifestation », a déclaré le club.

« Les cas où des objets interdits ont été identifiés à l’intérieur du stade ont été rapidement gérés par nos agents. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.