Attentat criminel manqué à la voiture piégée dans le nord d’Israël
Rechercher

Attentat criminel manqué à la voiture piégée dans le nord d’Israël

Un homme de 36 ans a été emmené à l'hôpital Rambam de Haïfa. Pour la police, il ne s'agit pas d'un acte terroriste

Photo d'illustration d'une inspection policière suite à un attentat à la voiture piégée près de Tel Aviv, le 19 janvier 2016. (Flash90)
Photo d'illustration d'une inspection policière suite à un attentat à la voiture piégée près de Tel Aviv, le 19 janvier 2016. (Flash90)

Un homme de 36 ans a été légèrement blessé lundi par une voiture piégée dans la ville côtière de Akko, dans le nord du pays, dans ce qui apparaît être une tentative ratée d’assassinat liée à la mafia.

Dans un tweet, la police a déclaré qu’une enquête sur l’explosion de la rue Avraham Ben Shushan avait été ouverte, mais a confirmé que l’incident était de nature criminelle et non pas terroriste.

Selon les médias israéliens, la victime aurait été la cible d’un assassinat lié aux gangs.

La victime a été soignée sur place par des ambulanciers du Magen David Adom pour des plaies et ecchymoses dans le bas du corps, et a ensuite été emmenée à l’hôpital Rambam à Haïfa.

Les attentats à la voiture piégée sont devenus une méthode d’assassinat caractéristique des groupes du crime organisé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...