Barkat dépose des fleurs pour Shira Banki
Rechercher

Barkat dépose des fleurs pour Shira Banki

Le maire de Jérusalem a déclaré comprendre les critiques après sa décision de ne pas assister à la Gay Pride

Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, sur les lieux d'une attaque au couteau à une station de tramway, à Jérusalem, le 8 octobre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, sur les lieux d'une attaque au couteau à une station de tramway, à Jérusalem, le 8 octobre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Nir Barkat, le maire de Jérusalem, a déposé des fleurs sur le lieu de l’assassinat de Shira Banki, 16 ans, qui a été tuée l’année dernière pendant la Gay Pride de Jérusalem.

Son meurtrier, Yissai Schlissel, avait poignardé six autres personnes et a été à nouveau arrêté en prison jeudi pour avoir prévu avec son frère d’attaquer les participants du défilé de cette année.

Barkat, critiqué après sa décision de ne pas assister à la marche cette année pour ne pas offenser les habitants ultra-orthodoxes de la ville, a déclaré qu’il comprenait les critiques et la peine causée par son choix.

« J’ai choisi un autre moyen d’honorer la mémoire de Shira Banki, que sa mémoire soit bénie, la douce adolescente qui a été assassinée en raison d’une haine infondée », a déclaré Barkat.

אני מבין את הכאב והביקורת של מי שלא מסכים עם החלטתי שלא להשתתף במצעד.בחרתי בדרך אחרת לכבד את זכרה של שירה בנקי ז״ל נער…

Posted by ‎Nir Barkat – ניר ברקת‎ on Thursday, 21 July 2016

« Je souhaite de tout mon cœur qu’en ce jour, nous saurons nous unir contre toute expression d’incitation [à la haine], de violence, et [pour] le droite à la liberté d’expression de chaque personne et de chaque communauté dans l’Etat d’Israël, sans considération de religion, de race ou d’orientation sexuelle », a-t-il ajouté.

Accompagné du chef de la police de Jérusalem, Yoram Halevi, il a déclaré qu’ils « présentaient leurs respects à Shira en déposant des fleurs à l’endroit où sa vie a été fauchée.

La 15e Gay Pride annuelle de Jérusalem aura lieu dans la capitale jeudi après-midi, sous haute protection policière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...