Rechercher

Barkat dépose des fleurs pour Shira Banki

Le maire de Jérusalem a déclaré comprendre les critiques après sa décision de ne pas assister à la Gay Pride

Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, sur les lieux d'une attaque au couteau à une station de tramway, à Jérusalem, le 8 octobre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, sur les lieux d'une attaque au couteau à une station de tramway, à Jérusalem, le 8 octobre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Nir Barkat, le maire de Jérusalem, a déposé des fleurs sur le lieu de l’assassinat de Shira Banki, 16 ans, qui a été tuée l’année dernière pendant la Gay Pride de Jérusalem.

Son meurtrier, Yissai Schlissel, avait poignardé six autres personnes et a été à nouveau arrêté en prison jeudi pour avoir prévu avec son frère d’attaquer les participants du défilé de cette année.

Barkat, critiqué après sa décision de ne pas assister à la marche cette année pour ne pas offenser les habitants ultra-orthodoxes de la ville, a déclaré qu’il comprenait les critiques et la peine causée par son choix.

« J’ai choisi un autre moyen d’honorer la mémoire de Shira Banki, que sa mémoire soit bénie, la douce adolescente qui a été assassinée en raison d’une haine infondée », a déclaré Barkat.

אני מבין את הכאב והביקורת של מי שלא מסכים עם החלטתי שלא להשתתף במצעד.בחרתי בדרך אחרת לכבד את זכרה של שירה בנקי ז״ל נער…

Posted by ‎Nir Barkat – ניר ברקת‎ on Thursday, 21 July 2016

« Je souhaite de tout mon cœur qu’en ce jour, nous saurons nous unir contre toute expression d’incitation [à la haine], de violence, et [pour] le droite à la liberté d’expression de chaque personne et de chaque communauté dans l’Etat d’Israël, sans considération de religion, de race ou d’orientation sexuelle », a-t-il ajouté.

Accompagné du chef de la police de Jérusalem, Yoram Halevi, il a déclaré qu’ils « présentaient leurs respects à Shira en déposant des fleurs à l’endroit où sa vie a été fauchée.

La 15e Gay Pride annuelle de Jérusalem aura lieu dans la capitale jeudi après-midi, sous haute protection policière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.