Ben Gurion souhaitait plus de femmes au gouvernement
Rechercher

Ben Gurion souhaitait plus de femmes au gouvernement

Pour le Premier ministre, la nomination de femmes à des postes de direction était un "devoir" et un "privilège", espérant qu'Israël servirait d'exemple d'égalité entre les sexes

Photo non datée de l'ancien Premier ministre israélien David Ben Gurion chez lui à Jérusalem. (GPO)
Photo non datée de l'ancien Premier ministre israélien David Ben Gurion chez lui à Jérusalem. (GPO)

Une lettre écrite par le premier Premier ministre israélien David Ben Gurion soulignant la nécessité d’intégrer les femmes dans le gouvernement israélien naissant a été publiée par les archives de Tsahal cette semaine à l’occasion de la Journée internationale de la femme.

« Je pense que la nomination des femmes au gouvernement est un grand privilège (et aussi un devoir) pour la société, et je regrette vivement que mon parti n’ait pas accepté ma proposition de nommer une femme au gouvernement », a écrit Ben Gurion à plusieurs organisations de femmes en mars 1948, deux mois avant qu’il ne déclare l’État juif.

« Il me semble que c’est un devoir d’honneur, non seulement envers nos mères, sœurs, épouses et filles qui portent un fardeau égal avec nous pour construire la communauté et façonner son image, mais aussi envers nos voisins et le monde entier », a-t-il dit à l’Union des femmes de la WIZO, à la Fédération des femmes de Hadassah et au Conseil des femmes.

Ben Gurion a ajouté que la participation des femmes au gouvernement était une bannière de « liberté et d’égalité » et a signé sa lettre en appelant les hommes à défendre les valeurs de l’égalité des sexes.

« Ce ne devrait pas être seulement une demande des organisations féminines – cette exigence devrait également venir des organisations masculines, » ajouta-t-il.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...