Israël en guerre - Jour 146

Rechercher

Ben Gvir accuse Katy Perry de ne pas avoir réduit les repas des prisonniers du 7 octobre

Le ministre avait demandé à ce que la viande soit retirée des repas servis aux terroristes des forces de la Nukhba du Hamas

A gauche, le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir lors d'une réunion du cabinet au bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 10 septembre 2023 ; à droite, la cheffe des services pénitentiaires israéliens, Katy Perry, à Modiin, le 7 mars 2022. 
 (Crédits : Flash90)
A gauche, le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir lors d'une réunion du cabinet au bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 10 septembre 2023 ; à droite, la cheffe des services pénitentiaires israéliens, Katy Perry, à Modiin, le 7 mars 2022. (Crédits : Flash90)

Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, a affirmé lundi que la cheffe de l’administration pénitentiaire israélienne (IPS), Katy Perry, a refusé d’appliquer ses instructions visant à réduire la quantité de nourriture donnée aux prisonniers de sécurité qui ont perpétré le massacre du 7 octobre.

Partageant une image du média Ynet qui affirme décrire le menu quotidien des prisonniers, Ben Gvir écrit sur X, anciennement Twitter : « Quiconque ignore ma directive expresse de réduire tous les types de plats à base de viande servis aux tueurs de la Nukhba, et leur permet d’avoir un menu riche et riche en viande comme celui qui est montré, alors que nos otages à Gaza mangent une demi-pita par jour, ne mérite pas de rester à son poste un seul jour de plus. Nous devons réformer l’administration pénitentiaire ! »

Selon Ynet, Ben Gvir a demandé à Perry de retirer la viande des repas servis aux terroristes des forces de la Nukhba du Hamas qui ont perpétré les massacres barbares de l’assaut du 7 octobre.

« La conduite de la commissaire des prisons sortante, Katy Perry, franchit toutes les lignes rouges possibles », a déclaré le bureau de M. Ben Gvir cité par Ynet. « La commissaire se comporte comme si l’État d’Israël n’était pas en guerre, comme s’il faisait partie des Nations unies, sans morale ni valeurs. »

L’administration pénitentiaire israélienne a répondu que, contrairement à ce qu’affirme Ben Gvir, les repas fournis aux membres des forces de la Nukhba sont différents de ceux donnés aux autres prisonniers et qu’ils fournissent la quantité minimale de nourriture requise par la loi, ajoute Ynet.

Ben Gvir, avait annoncé son intention de ne pas proroger le mandat de la cheffe de l’Administration pénitentiaire israélienne en raison de son « manque total de confiance » en elle, et du fait qu’elle n’aurait pas mis en œuvre ses décisions voire qu’elle s’y serait opposée.

Le ministre reproche à Perry d’avoir négocié avec les terroristes du Hamas emprisonnés les conditions de leur incarcération, entre autres incidents qui lui font dire que son comportement est, à ses yeux, inacceptable.

Cela fait un moment déjà que, bien loin d’envisager de les reconduire dans leurs fonctions, Ben Gvir souhaitait remplacer le chef de la police Kobi Shabtaï et Perry, mais le déclenchement de la guerre à Gaza, suite aux atrocités commises par le Hamas le 7 octobre dernier, a contrecarré ses plans.

« C’est une décision prise sans surprise par un ministre irresponsable, coutumier des affirmations gratuites et infondées, totalement déconnecté de la réalité et d’une puérilité qui témoigne de son incompréhension de l’administration pénitentiaire », avait réagi Perry par voie de communiqué.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.