Bennett accepte la restriction des constructions en Cisjordanie
Rechercher

Bennett accepte la restriction des constructions en Cisjordanie

Le ministre de l'Éducation ne critique pas la décision du gouvernement, indique que l’accord est “convenable” mais attendra “d’en avoir la preuve”

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Naftali Bennett, ministre de l'Education, pendant le Forum Education et Economie à Jérusalem, le 22 mars 2017. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
Naftali Bennett, ministre de l'Education, pendant le Forum Education et Economie à Jérusalem, le 22 mars 2017. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Naftali Bennett, ministre de l’Education et président du parti pro-implantation HaBayit HaYehudi, a indiqué dimanche qu’il acceptait les restrictions à la construction dans les implantations approuvées jeudi soir par le gouvernement en geste de bonne volonté envers le président américain Donald Trump.

Dans sa première réponse publique à l’annonce de la semaine dernière du Premier ministre Benjamin Netanyahu, Bennett a déclaré à l’ouverture de la réunion hebdomadaire du cabinet que « l’accord convient, mais nous attendons d’en avoir la preuve », a indiqué le site d’information Walla.

Jeudi soir, le bureau du Premier ministre a annoncé que le gouvernement n’autoriserait les constructions que dans les implantations déjà établies, ou à leur proximité immédiate.

Quelques heures auparavant, le cabinet de sécurité avait autorisé la mise en place d’une nouvelle implantation pour les familles évacuées de l’avant-poste illégal d’Amona, démantelé le mois dernier. Les restrictions ne s’appliqueront pas à cette implantation.

Le Conseil de Yesha, la principale organisation de représentation des implantations, n’a pas non plus critiqué la décision du gouvernement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...