Bennett: en soutenant Corbyn, les élus arabes soutiennent l’antisémitisme
Rechercher

Bennett: en soutenant Corbyn, les élus arabes soutiennent l’antisémitisme

Le ministre de l'Education a estimé que les députés de la Liste arabe unie ont montré leur "vrai visage" dans un texte qui défend le chef du Labour, fustigé pour antisémitisme

Le ministre de l'Education Naftali Bennett prend la parole lors d'un événement à la Résidence présidentielle à Jérusalem, le 23 avril 2018 (Hadas Parush / Flash90)
Le ministre de l'Education Naftali Bennett prend la parole lors d'un événement à la Résidence présidentielle à Jérusalem, le 23 avril 2018 (Hadas Parush / Flash90)

Le ministre de l’Education Naftali Bennett a vivement critiqué mardi les députés arabes israéliens pour un courrier qu’ils ont écrit en soutien au chef du parti du Labour Jeremy Corbyn, qui fait face à des accusations d’antisémitisme et qui est mis en cause pour son incapacité à s’attaquer au sentiment de haine antijuive au sein de sa formation.

Bennett, à la tête du parti nationaliste religieux HaBayit HaYehudi, a interpellé les législateurs Ahmad Tibi, Yousef Jabareen, Jamal Zahalka et Masud Ganaim pour « leur hypocrisie » consistant à profiter des avantages de la vie au sein de la démocratie israélienne tout en encourageant « les antisémites et les partisans du terrorisme ».

Les députés, qui ont écrit au nom des 13 députés affiliés à leur parti de la Liste arabe unie, ont apporté leur soutien à Corbyn, saluant un « leader de principes » pour son soutien « indéfectible » aux Palestiniens et approuvant également la décision controversée prise par le parti britannique de ne pas adopter une définition de l’antisémitisme largement acceptée à l’international. La lettre ouverte a été publiée dimanche dans le journal britannique The Guardian.

Elle est parue peu après qu’une série d’informations a fait surface, soulignant les liens de Corbyn avec des terroristes palestiniens condamnés et quelques jours après que le grand rabbin britannique a estimé qu’il était un dangereux antisémite.

« Il n’y a pas plus grande hypocrisie que celle de Tibi, Zahalka et de leurs soutiens », a dit Bennett dans un communiqué. « Ils sont installés dans le confort de la démocratie israélienne, ils tirent leur revenu de la poche des contribuables israéliens tout en passant leur temps – non à travailler pour représenter leurs électeurs et améliorer la vie de la communauté arabe israélienne – mais à écrire des lettres dans les médias internationaux en soutien aux antisémites et aux partisans du terrorisme ».

« Et en effet, ils ont montré leur vrai visage en exprimant un soutien unanime à un homme qui a été dénoncé comme étant une menace existentielle pour la communauté juive britannique », a-t-il continué. « Ils ont choisi de défendre un homme qui a rendu hommage aux cerveaux du massacre de Munich. Alors soyons clairs, aujourd’hui, les membres de la Knesset de la Liste arabe unie ont établi de manière limpide qu’ils sont partisans de l’antisémitisme et du terrorisme ».

Les membres de la Liste arabe unie, de gauche à droite, Ayman Odeh, Masud Ghanayem, Jamal Zahalka et Ahmad Tibi lors d’une conférence de presse à Tel Aviv, le 11 février 2015 (Crédit : AFP/GIL COHEN-MAGEN)

« J’appelle le président de la Knesset à condamner dans les termes les plus forts les activités de ces députés et en particulier Ahmad Tibi qui, en tant que vice-président de la Knesset, a choisi d’utiliser cette position honorable au coeur de la démocratie israélienne pour donner une légitimité aux voix de la haine et du racisme », a dit Bennett.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...