Rechercher

Biden, Macron et d’autres dirigeants présentent leurs vœux pour Yom HaAtsmaout

Macron s'est engagé à renforcer la relation entre l'Etat hébreu et la France et "au premier chef, dans notre lutte commune contre le terrorisme"

Le président américain Joe Biden envoie un message vidéo à Israël pour marquer le 74e Yom HaAtsmaout, le 5 mai 2022. (Crédit: Capture d'écran)
Le président américain Joe Biden envoie un message vidéo à Israël pour marquer le 74e Yom HaAtsmaout, le 5 mai 2022. (Crédit: Capture d'écran)

Les dirigeants du monde entier ont envoyé jeudi des messages de félicitations et leurs vœux à Israël à l’occasion du 74e anniversaire de l’État d’Israël.

Dans un message vidéo diffusé lors de la cérémonie présidentielle officielle jeudi matin, le président américain Joe Biden a vanté les liens étroits entre Israël et les États-Unis.

« Je suis honoré de vous transmettre les meilleurs vœux du peuple des États-Unis d’Amérique à l’occasion du 74e anniversaire de l’État d’Israël », a déclaré Joe Biden dans la vidéo.

« Une longue et étroite amitié entre nos deux pays a commencé au moment où les États-Unis sont devenus le premier pays au monde à reconnaître Israël comme un État indépendant, 11 minutes seulement après sa fondation », a-t-il ajouté, soulignant « 74 années de progrès et de partenariat » qui ont été marquées par des collaborations dans le domaine de la science et de la technologie ainsi que « de nouveaux liens régionaux pionniers [et] la garantie de la sécurité d’Israël ».

« Le partenariat entre Israël et les États-Unis a été indispensable pour les États-Unis, ainsi que pour Israël je pense », a ajouté Biden. « Nos liens sont indéfectibles, et je suis fier de me tenir aux côtés d’Israël aujourd’hui et pour toujours. »

Des messages vidéo du président français Emmanuel Macron, du président allemand Frank-Walter Steinmeier, du Premier ministre japonais Fumio Kishida, du Premier ministre indien Narendra Modi et d’autres dirigeants mondiaux ont également été diffusés pendant la cérémonie.

Macron s’est engagé à renforcer la relation entre l’Etat hébreu et la France et « au premier chef, dans notre lutte commune contre le terrorisme ».

Il a assuré que la « sécurité d’Israël est au cœur de notre partenariat » et a salué les efforts livrés pour « éviter une escalade » lors des récents heurts entre émeutiers palestiniens et policiers israéliens au Mont du Temple.

Le président fraîchement réélu a ajouté que « le combat contre l’antisémitisme est et restera, pour moi, une priorité absolue », car « quand on s’en prend aux Juifs, on s’en prend à la République, on s’en prend à la France ».

De son côté, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a déclaré – dans un communiqué félicitant Israël pour son 74e anniversaire – que son pays « est fier d’avoir été l’un des premiers pays à reconnaître officiellement Israël en 1948. »

Le premier ministre canadien Justin Trudeau prend la parole lors d’une conférence de presse avec le président polonais au palais présidentiel de Varsovie, en Pologne, le 10 mars 2022. (Crédit: Janet Skarzynski/AFP)

Trudeau a proclamé que le Canada « continuera à s’opposer aux efforts visant à isoler Israël dans les forums internationaux, et à toute attaque contre les valeurs communes. »

Il a également condamné « la récente vague d’attaques terroristes visant des civils israéliens au cours des dernières semaines. Il n’y a pas de place pour la haine ou le terrorisme, quelle qu’il soit ».

À l’occasion de l’anniversaire d’Israël, Trudeau a réitérer son « engagement envers une relation continue, prospère et précieuse entre les peuples d’Israël et du Canada, ainsi qu’envers une paix durable au Moyen-Orient ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...