Bill de Blasio regrette la façon dont il a géré des obsèques juives en avril
Rechercher

Bill de Blasio regrette la façon dont il a géré des obsèques juives en avril

Le maire s'est excusé d'avoir ciblé la communauté juive dans son ensemble au début de la pandémie et appelle à une meilleure communication

Des centaines de personnes en deuil se rassemblent dans le quartier de Brooklyn, à New York, le 28 avril 2020, pour assister aux funérailles du rabbin Chaim Mertz, un leader orthodoxe hassidique dont le décès serait lié au coronavirus. (Peter Gerber via AP)
Des centaines de personnes en deuil se rassemblent dans le quartier de Brooklyn, à New York, le 28 avril 2020, pour assister aux funérailles du rabbin Chaim Mertz, un leader orthodoxe hassidique dont le décès serait lié au coronavirus. (Peter Gerber via AP)

JTA — Face aux tensions qui opposent les autorités new-yorkaises et les Juifs orthodoxes, le maire de New York City Bill de Blasio a exprimé mardi des regrets quant à la gestion des funérailles d’un rabbin hassidique au début de la pandémie.

En avril, après que milliers de Juifs orthodoxes ont afflué dans les rues de Brooklyn pour les obsèques d’un rabbin, de Blasio s’était rendu sur place et avait critiqué « la communauté juive ». Son tweet avait été vivement décrié et avait causé du tort à la relation étroite qu’entretenaient le maire de la ville et la communauté orthodoxe.

Maintenant que les quartiers orthodoxes sont à nouveau foyers de la pandémie, et qu’une fois de plus, les résidents bafouent les restrictions imposées pour endiguer la propagation de la maladie. De Blasio a déclaré qu’il regrettait ce qu’il avait dit, et la façon dont il l’avait dit.

« Quand j’y repense, je comprends que l’on manquait simplement de dialogue », a dit de Blasio durant une conférence de presse mercredi. « J’ai évidemment été très frustré quand je voyais des foules entières dehors, sans masques, mais je pense que nous aurions pu mieux dialogue et je veux dire clairement que je regrette de n’avoir pas su mieux gérer cela. »

Lundi soir, il s’est entretenu par téléphone avec des dirigeants orthodoxes de Brooklyn et de Queens. Il a déclaré qu’il souhaitait « redémarrer » la relation entre les autorités locales et les communautés orthodoxes.

Le maire de New York, Bill de Blasio, s’adresse aux journalistes après avoir visité l’école élémentaire New Bridges dans l’arrondissement de Brooklyn à New York pour observer les procédures de sécurité liées à la pandémie, le 19 août 2020. (Crédit : AP Photo / John Minchillo, File)

De Blasio a souligné qu’il s’était déjà excusé mais il souhaite améliorer davantage la communication.

« Ce soir-là, à Williamsburg, j’ai laissé ma frustration et mon inquiétude me gagner, et j’aurais dû être plus vigilant dans mon choix de mots, et je me suis excusé pour cela auparavant », a déclaré de Blasio mardi.

« La première chose à retenir de la réunion, c’est [qu’il faut] davantage de dialogue. Désormais, davantage de communication », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...