Capacités de l’Iran en Syrie affaiblies : Eizenkot salue le travail de Tsahal
Rechercher

Capacités de l’Iran en Syrie affaiblies : Eizenkot salue le travail de Tsahal

Pour le chef d'état-major, les capacités de l'Iran en Syrie sont "loin" de ce que la République islamique d'Iran aurait souhaité, grâce aux frappes "en cours"

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Gadi Eizenkot, chef d'état-major de l'armée israélienne, lors d'une conférence au Centre interdisciplinaire d'Herzliya, le 2 janvier 2018 (Crédit : FLASH90)
Gadi Eizenkot, chef d'état-major de l'armée israélienne, lors d'une conférence au Centre interdisciplinaire d'Herzliya, le 2 janvier 2018 (Crédit : FLASH90)

Les capacités de l’Iran en Syrie sont « loin » de ce que la République islamique d’Iran aurait souhaité suite aux actions militaires israéliennes « en cours », a déclaré mardi Gadi Eizenkot, chef d’état-major de Tsahal.

Le chef de l’armée a félicité le Commandement Nord de Tsahal pour son action visant à empêcher les forces iraniennes d’établir une présence militaire permanente en Syrie du Sud, près de la frontière israélienne, et de transférer des missiles à guidage de précision à l’organisation terroriste chiite libanaise du Hezbollah, au Liban.

« Le fait que leurs capacités soient très éloignées de ce que l’Iran et les groupes terroristes désiraient est le résultat d’une activité opérationnelle continue et de haute qualité », a expliqué Eizenkot, lors de sa visite de la Division Bashan du Commandement Nord sur le Plateau du Golan.

« L’armée israélienne continuera de contrecarrer ces efforts [de l’Iran et du Hezbollah], tout en préservant la situation sécuritaire dans le nord à long-terme, en se consacrant à la défense des citoyens de l’État d’Israël », a-t-il ajouté.

Eizenkot était accompagné du chef du Commandement Nord, le général de division Yoel Strick, et d’autres officiers supérieurs, a indiqué Tsahal.

Ces dernières années, Israël a identifié les efforts déployés par l’Iran pour établir une base d’opérations avancée dans le sud de la Syrie comme une menace stratégique majeure pour l’État juif et s’est engagé à prendre des mesures pour l’empêcher.

L’armée israélienne a mené des centaines de frappes aériennes et d’autres opérations contre des cibles iraniennes en Syrie, selon des responsables israéliens et des médias étrangers.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...