Rechercher

Cisjordanie : 2 Palestiniens tués après avoir tenté une attaque à la voiture bélier

Les suspects ont accéléré en direction des soldats qui recherchaient un suspect terroriste dans le camp de réfugiés de Jalazone ; 16 Palestiniens ont été arrêtés pendant la nuit

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des soldats israéliens arrêtant un Palestinien recherché en Cisjordanie, le 3 octobre 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Des soldats israéliens arrêtant un Palestinien recherché en Cisjordanie, le 3 octobre 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Les troupes israéliennes ont abattu deux Palestiniens près de Ramallah lundi à l’aube, après qu’ils ont tenté de renverser des soldats au cours d’un raid d’arrestation dans la région, a déclaré l’armée.

Selon Tsahal, alors que les troupes patrouillaient dans le camp de réfugiés de Jalazone à la recherche d’un suspect terroriste, un véhicule a accéléré dans leur direction.

« Au cours de l’opération, une attaque à la voiture bélier a été tentée contre les soldats, qui ont répondu en tirant, parvenant ainsi à neutraliser les deux suspects », a déclaré l’armée.

Aucun soldat n’a été blessé durant cette attaque.

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne a déclaré avoir été informé des décès ; les hommes n’ont pas encore été identifiés. Selon certains médias israéliens, un troisième suspect, qui se trouvait dans la voiture, aurait également été blessé.

Des images, publiées par des médias palestiniens, ont montré des traces de sang sur la route où l’incident a eu lieu, précisant que les corps des suspects étaient détenus par Tsahal.

L’attaque présumée à la voiture bélier est survenue dans un contexte de recrudescence de la violence en Cisjordanie.

Dimanche, un soldat et un automobiliste ont été légèrement blessés dans deux attaques distinctes par balles, en Cisjordanie.

Ces derniers mois, des hommes armés palestiniens ont pris pour cible des postes militaires, des troupes opérant le long de la barrière de sécurité de Cisjordanie, des implantations israéliennes et des civils sur les routes.

L’armée israélienne et la police sont en état d’alerte maximal depuis la semaine dernière alors que la saison des fêtes du Nouvel an juif vient de commencer en Israël, avec des tensions déjà fortes en raison d’une offensive anti-terroriste israélienne qui a fait plus de 100 morts du côté palestinien et qui a entraîné plus de 2000 arrestations au cours d’opérations nocturnes.

Lors de raids d’arrestation à travers la Cisjordanie tôt lundi, 16 Palestiniens recherchés ont été arrêtés, a déclaré l’armée israélienne.

Les troupes israéliennes ont également essuyé des tirs à plusieurs reprises lors de raids nocturnes dans les villes palestiniennes de Cisjordanie.

Lors d’une opération en mai, un commando de police a été tué alors que les troupes terminaient une opération d’arrestation dans la région de Jénine. Le mois dernier, un officier supérieur de Tsahal a été tué lors d’une fusillade avec des Palestiniens à la barrière de sécurité du nord de la Cisjordanie.

L’armée a lancé les opérations d’arrestation après une série d’attaques palestiniennes qui ont tué 19 personnes entre la mi-mars et le début du mois de mai.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...