Cisjordanie : un ado palestinien qui aurait tenté de franchir la barrière tué
Rechercher

Cisjordanie : un ado palestinien qui aurait tenté de franchir la barrière tué

L'armée n'a pas commenté l'incident présumé survenu près de Bethléem, qui survient quelques heures après un attentat terroriste à Jérusalem et dans le cadre tendu du ramadan

Les forces israéliennes de sécurité sur les lieux d'un attentat au couteau commis par un Palestinien qui a grièvement blessé un quinquagénaire, porte de Damas, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 31 mai 2019 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Les forces israéliennes de sécurité sur les lieux d'un attentat au couteau commis par un Palestinien qui a grièvement blessé un quinquagénaire, porte de Damas, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 31 mai 2019 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Un adolescent palestinien a été tué par les forces israéliennes vendredi, en Cisjordanie, a fait savoir le ministère palestinien de la Santé.

Dans un communiqué, le ministère a expliqué qu’Abdullah Ghaith, 16 ans, « est mort après avoir été pris pour cible par les tirs des soldats de l’occupation israélienne près de Bethléem. Il a eu le cœur et les poumons perforés ».

Les médias palestiniens ont suggéré qu’il cherchait à ouvrir une brèche dans la barrière de sécurité israélienne pour se rendre à Jérusalem pour la prière à la mosquée Al-Aqsa à l’occasion du dernier vendredi du mois sacré du ramadan, une période qui se caractérise par des tensions accrues.

Un porte-parole de la police israélienne, Micky Rosenfeld, a indiqué à l’AFP que les forces israéliennes avaient « tiré en direction d‘un palestinien qui tentait de passer au-dessus de la barrière de sécurité dans la région de Bethléem », sans plus de précision.

Bethléem est coupée de Jérusalem par une barrière de sécurité pour  protéger des attaques venues de Cisjordanie. Sa construction a commencé en pleine Intifada et elle doit atteindre à terme 712 km de long.

De plus, vendredi en début de matinée, un Palestinien a été arrêté au check-point de Qalandiya, aux abords de Jérusalem, après que les forces de sécurité ont retrouvé un couteau en sa possession.

Les forces de sécurité israéliennes dans la Vieille Ville de Jérusalem suite à une attaque au couteau, le 31 mai 2019 (Crédit : Thomas COEX / AFP)

Ces incidents surviennent quelques heures après qu’un terroriste palestinien âgé de 19 ans a blessé deux personnes – dont l’une grièvement – lors d’une attaque à l’arme blanche dans la Vieille Ville de Jérusalem. Il a été tué par les policiers qui ont ouvert le feu, a fait savoir un porte-parole de la police.

Suite à l’attaque, les forces de l’ordre ont indiqué avoir renforcé leur présence dans toute la Vieille Ville.

L’une des victimes de cet attentat survenu près de la porte de Damas a été blessé au cou et à la tête et il se trouve dans un état assez critique, ont annoncé les médecins. Il a été pris en charge à l’hôpital Shaare Zedek. Il est actuellement inconscient et il a été placé sous respiration artificielle.

La seconde victime, un jeune âgé de 16 ans, a reçu un coup de couteau dans le dos alors qu’il se trouvait entre les murs de la Vieille Ville. Il a fui les lieux de l’attaque pour se rendre à la synagogue Hurva, où il a été aidé. Il a été légèrement à modérément blessé et il a été évacué vers l’hôpital Hadassah Ein Kerem.

Il y a eu un certain nombre d’attaques au couteau dans la Vieille Ville, ces dernières années. Le secteur était pourtant resté relativement calme au cours de ces six derniers mois.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...