Confinement: Netanyahu et Edelstein rassurés par la baisse du nombre de cas
Rechercher

Confinement: Netanyahu et Edelstein rassurés par la baisse du nombre de cas

Alors que le confinement est prolongé jusqu'à dimanche, les leaders disent qu'il faut encore quelque jours pour confirmer la tendance à la baisse des infections

Des Israéliens portant des masques se promènent dans le quartier de Beit Hakerem, à Jérusalem, pendant le confinement national mis en place pour lutter contre le coronavirus, le 14 octobre 2020. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Des Israéliens portant des masques se promènent dans le quartier de Beit Hakerem, à Jérusalem, pendant le confinement national mis en place pour lutter contre le coronavirus, le 14 octobre 2020. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Santé Yuli Edelstein ont fait part d’un optimisme prudent face à la baisse du nombre de nouveaux cas de coronavirus, indiquant néanmoins que le confinement devait encore durer pour garantir que la pandémie était bien sous contrôle.

« Les mesures de confinement ont été les bonnes, elles ont été importantes et il y a des raisons de se montrer optimistes », a écrit Netanyahu dans un post publié sur Facebook. « Les taux d’infection déclinent considérablement ».

Le Premier ministre a expliqué que des experts avaient recommandé au gouvernement d’attendre encore quelques jours, le temps d’obtenir « des données supplémentaires qui permettront de confirmer une baisse concluante et durable des infections ».

« On y arrive ! Mais nous avons encore besoin de quelques jours et nous avons donc décidé de prolonger le confinement jusqu’à dimanche », a-t-il écrit, se référant à la décision gouvernementale qui a été prise mardi soir et qui a été ratifiée mercredi par les députés.

Un Israélien portant un masque marche dans le quartier Beit Hakerem de Jérusalem, pendant le confinement national mis en place pour empêcher la propagation du coronavirus, le 14 octobre 2020. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Edelstein a partagé le même point de vue.

« Les chiffres sont encourageants mais nous devons noter que tous les jours, il y a encore 3 000 nouveaux cas qui sont diagnostiqués alors que nous sommes placés sous confinement », a dit le ministre de la Santé.

« Cela peut s’expliquer, malheureusement, par le fait que même dans les endroits qui ont eu l’autorisation de rester ouverts, les gens ne suivent pas les règles », a-t-il ajouté.

De son côté, l’homme fort de la lutte contre le coronavirus Ronni Gamzu a vivement recommandé aux Israéliens de se faire dépister, dans la journée de mercredi. Il a aussi annoncé que le gouvernement réfléchissait à raccourcir la période de quarantaine obligatoire, a fait savoir le site d’information Walla.

Le cabinet dit « du coronavirus » devrait se réunir jeudi pour décider de l’éventuelle réouverture, dès la semaine prochaine, des crèches et de celle des entreprises n’accueillant pas de public.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...