Conseillers de Netanyahu à Mandelblit : abandonnez l’enquête sur les téléphones
Rechercher

Conseillers de Netanyahu à Mandelblit : abandonnez l’enquête sur les téléphones

Ofer Golan et Jonatan Urich affirment que la saisie et l'examen de leurs appareils sont les derniers d'une "série d'échecs illégaux" de la police et des procureurs

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) et Avichai Mandelblit au cabinet du Premier ministre à Jérusalem, le 13 décembre 2015. (Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) et Avichai Mandelblit au cabinet du Premier ministre à Jérusalem, le 13 décembre 2015. (Yonatan Sindel/Flash90)

Deux hauts responsables du Likud ont demandé vendredi au procureur général Avichai Mandelblit d’abandonner l’enquête sur l’intimidation présumée d’un témoin de l’Etat dans l’une des affaires criminelles du Premier ministre Benjamin Netanyahu, citant la « série de manquements illégaux » de la police et du parquet.

Ofer Golan, directeur de campagne du Likud et porte-parole de la famille Netanyahu, et Jonatan Urich, porte-parole du parti, ont également déposé une plainte contre l’enquête auprès du tribunal de district de Jérusalem concernant les perquisitions effectuées par des policiers sur leurs téléphones portables, selon des informations dans les médias israéliens.

Les deux hommes ont également demandé que l’unité anti-corruption Lahav 433 fasse l’objet d’une enquête, affirmant que les enquêteurs « ont reconnu l’existence d’un groupe interne chargé d’enquêter sur l’affaire 4000, qui comprend du matériel obtenu illégalement ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...