Consigne de vigilance émise par le Bureau anti-terroriste israélien
Rechercher

Consigne de vigilance émise par le Bureau anti-terroriste israélien

Elle est adressée à tous les israéliens qui se rendront à l'étranger pendant la période des fêtes de fin d'année

Image extraite d'une vidéo de l'Etat islamique en hébreu mettant en garde les Israéliens que  « pas un seul Juif ne sera laissé en vie » en Israël, en octobre 2015 (Capture d'écran YouTube)
Image extraite d'une vidéo de l'Etat islamique en hébreu mettant en garde les Israéliens que « pas un seul Juif ne sera laissé en vie » en Israël, en octobre 2015 (Capture d'écran YouTube)

Le bureau du contre-terrorisme israélien a exhorté ses ressortissants à se montrer prudent pendant la période de Noël si ces derniers se rendaient à l’étranger, rapporte Ynet.

Bien qu’il n’y ait pas de menaces concrètes, les nombreux attentats qu’a connu l’Europe cette année ont poussé le bureau à s’exprimer sur la situation. Une notice a ainsi été publiée pour le public invitant les touristes israéliens à être particulèrement vigilants dans les lieux bondés.

Cette notice publiée moins d’un mois après les attaques de Paris, liste les lieux ou les israéliens doivent se montrer alertes : les lieux touristiques, les stades, les centres culturels, les centres commerciaux, les hôtels et aéroports ainsi que les transports publics.

Cette notice a été publiée seulement sur le site internet du Bureau d’anti-terrorisme et constitue une mise en garde à titre général qui ne spécifie pas de pays en particulier.

« Pendant les mois de novembre et de décembre, il y a eu une augmentation des attaques terroristes aussi bien en quantité qu’en intensité, dans le monde entier, du fait des organisations djihadistes, particulièrement l’Etat Islamique. Cette organisation continue à faire des déclarations concernant ses intentions de cibler les pays qui participent à son démantèlement en Syrie et en Irak, » explique la notice.

Ainsi, malgré l’absence de menace déterminée, le bureau a tenu à informer ses citoyens de cette menace constante.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...