Coronavirus: premier décès en Afrique, un touriste allemand succombe en Egypte
Rechercher

Coronavirus: premier décès en Afrique, un touriste allemand succombe en Egypte

L'Egypte compte 48 personnes contaminées, dont 45 personnes infectées sur un bateau de croisière à Louxor

Des professionnels de santé égyptiens vérifient la température corporelle de touristes français à leur arrivée à l'aéroport International de Louxor, à environ 680 km au sud du Caire, le 8 mars 2020. (Crédit : AFP)
Des professionnels de santé égyptiens vérifient la température corporelle de touristes français à leur arrivée à l'aéroport International de Louxor, à environ 680 km au sud du Caire, le 8 mars 2020. (Crédit : AFP)

L’Egypte a annoncé dimanche un premier décès lié à l’épidémie du nouveau coronavirus à Hourghada (sud-est du pays), le premier sur le continent africain.

Il s’agit d’un « ressortissant allemand âgé de 60 ans (…) admis à l’hôpital public de Hourghada le 6 mars dernier » et testé positif au nouveau coronavirus le 7 mars, a indiqué Khaled Megahed, porte-parole du ministère de la Santé dans un communiqué.

Arrivé en Egypte une semaine plus tôt, « il s’est éteint le 8 mars », a poursuivi M. Megahed.

Souffrant d’une « pneumonie aigüe », le touriste allemand « avait refusé d’être transféré en quarantaine », a souligné le ministère.

L’Egypte compte 48 personnes contaminées, dont 45 personnes infectées sur un bateau de croisière à Louxor, selon les chiffres présentés samedi par les autorités locales.

Le bateau transportait 101 touristes étrangers et 70 Egyptiens, selon le Premier ministre Mostafa Madbouli.

Ces dernières semaines, trois autres infections au nouveau coronavirus avaient été enregistrées, dont la première – concernant un citoyen chinois- – avait été déclarée « guéri ».

Alors que le nombre de personnes contaminées a dépassé les 105 000 et que le virus a fait près de 3 600 victimes dans le monde, de nombreuses rumeurs circulent au sujet de l’apparition de nouveaux cas non-déclarés de Covid-19 en Egypte, dont Le Caire se défend.

Fin février, plusieurs pays, dont la France et le Canada, ont notamment annoncé des contaminations parmi des personnes qui avaient séjourné en Egypte.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...