Craintes d’inondations alors que les premiers orages frappent Israël
Rechercher

Craintes d’inondations alors que les premiers orages frappent Israël

Le système apportera précipitation, vents forts et températures anormalement élevées dans une grande partie du pays

Dans la région de la mer Morte, des eaux boueuses ont inondé une route proche du kibboutz Ein Gedi, le 4 février 2007. Illustration. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)
Dans la région de la mer Morte, des eaux boueuses ont inondé une route proche du kibboutz Ein Gedi, le 4 février 2007. Illustration. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)

Les premières pluies de la nouvelle année sont tombées très tôt jeudi matin, et devraient continuer pendant le week-end, alors qu’un système dépressionnaire se déplace sur le pays, entraînant des craintes d’inondations dans les régions désertiques.

La pluie de jeudi, qui a commencé dans le sud et l’est du pays, devrait se répandre dans tout Israël avec d’importants orages, mettant fin à la période de sécheresse qui a duré plusieurs mois.

Les pluies pourraient rapidement faire déborder les lits des rivières asséchées du désert du Néguev et des régions entourant la mer Morte, entraînant des crues soudaines qui ont dans le passé piégé des conducteurs et des randonneurs.

Les météorologistes annoncent que la pluie sera accompagnée de températures supérieures aux les normales de saison et de forts vents.

Les températures devraient grimper jusqu’à 35°C à Tibériade, 32°C à Beer Sheva, 30°C à Tel Aviv et 29°C à Jérusalem jeudi, plusieurs degrés au-dessus des normales de saison, selon la société météorologique d’Israël.

Les vents pourraient atteindre 50 km/h jeudi après-midi, et il est conseillé aux baigneurs de rester en dehors de la mer, où des houles de deux mètres sont attendues dans l’après-midi.

Les températures devraient revenir aux normales de saison vendredi, alors que la pluie diminuera progressivement, même si l’avertissement de crue éclair restera en effet pour les lits de rivières asséchées dans les parties est et sud du pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...