Dans un enregistrement, des associés de Rudy Giuliani comparent Trump au Messie
Rechercher

Dans un enregistrement, des associés de Rudy Giuliani comparent Trump au Messie

Selon les règles de la numérologie juive, le nom de Trump équivaut à 424, tout comme le Rédempteur, selon un des associés de l'avocat de Donald Trump

Photo non datée publiée par la commission judiciaire de la Chambre des représentants des États-Unis, provenant de documents fournis par Lev Parnas à la commission dans le cadre de l'enquête sur la destitution du président Donald Trump. Cette image montre une photo de Lev Parnas avec Trump en Floride. Parnas, un proche associé de l'avocat personnel de Trump, Rudy Giuliani, affirme que Trump était directement impliqué dans les efforts visant à faire pression sur l'Ukraine pour qu'elle enquête sur son rival démocrate Joe Biden. Le 16 janvier 2020, Trump a nié à plusieurs reprises qu'il connaissait Parnas, malgré les nombreuses photos qui ont été prises des deux hommes ensemble. (Commission judiciaire de la Chambre des représentants via AP)
Photo non datée publiée par la commission judiciaire de la Chambre des représentants des États-Unis, provenant de documents fournis par Lev Parnas à la commission dans le cadre de l'enquête sur la destitution du président Donald Trump. Cette image montre une photo de Lev Parnas avec Trump en Floride. Parnas, un proche associé de l'avocat personnel de Trump, Rudy Giuliani, affirme que Trump était directement impliqué dans les efforts visant à faire pression sur l'Ukraine pour qu'elle enquête sur son rival démocrate Joe Biden. Le 16 janvier 2020, Trump a nié à plusieurs reprises qu'il connaissait Parnas, malgré les nombreuses photos qui ont été prises des deux hommes ensemble. (Commission judiciaire de la Chambre des représentants via AP)

Lors d’un dîner réunissant le président américain Donald Trump et des associés de Rudy Giuliani, Lev Parnas et Igor Fruman, ces derniers ont été filmés en secret en train de dresser un parallèle entre le président et le Messie.

Dans la vidéo enregistrée lors d’un dîner de donateurs en 2018 au Trump International Hotel à Washington, on peut entendre Trump dire à un assistant de « chasser » l’ambassadrice américaine en Ukraine de l’époque, Marie Yovanovitch.

La vidéo a été diffusée samedi par Joseph Bondy, l’avocat représentant Lev Parnas dans le cadre de l’affaire de financements de campagne illicites contre les deux hommes d’affaires qui ont participé à l’effort présumé au centre de l’actuelle destitution en raison des pressions que Trump aurait exercées sur le gouvernement ukrainien pour qu’il enquête sur l’ancien vice-président Joe Biden et son fils, Hunter.

Vers la fin des 80 minutes d’enregistrement réalisé à l’aide d’un téléphone portable, auquel auraient assisté les donateurs de l’America First Action Super Pac, Lev Parnas donne à Trump ce qu’il dit être un cadeau du « grand rabbin d’Ukraine » et de quelques rabbins en Israël. Il explique que selon la numérologie juive, appelée guematria, la somme des lettres du nom de Trump s’élève à 424, soit le même chiffre que le messie.

Montage du 9 octobre 2019 : Lev Parnas, à gauche, et d’Igor Fruman. (Crédit : bureau du shérif d’Alexandrie via AP)

« C’est comme un miracle », dit Igor Fruman à Trump sur l’enregistrement.

Lev Parnas poursuit en expliquant que le messie est « la personne qui est venue pour sauver le monde entier. Donc c’est comme si vous étiez le sauveur de l’Ukraine ».

Lorsqu’il apparaît clairement que Trump ne comprend pas la signification de la numérologie ou du messie, Parnas lui dit d’interroger son gendre juif, Jared Kushner, à ce sujet : il « vous l’expliquera ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...