Israel Aerospace Industries tente d’éliminer le coronavirus par la lumière UV
Rechercher

Israel Aerospace Industries tente d’éliminer le coronavirus par la lumière UV

La plus grande firme de défense israélienne développe un système pour tuer plus rapidement les virus et les bactéries sur les surfaces ; le prototype est en test dans un hôpital

Le système de lampes UV développé à l'aide de l'IA qui pourrait combattre le coronavirus. (Autorisation)
Le système de lampes UV développé à l'aide de l'IA qui pourrait combattre le coronavirus. (Autorisation)

Israel Aerospace Industries (IAI), la plus grande entreprise aérospatiale et de défense du pays, s’est lancée dans la lutte contre le coronavirus, responsable de dizaines de milliers de morts à travers le monde et d’une crise économique d’ampleur.

L’entreprise, qui fabrique entre autres des systèmes aériens sans pilote, des radars et des satellites de communication, a mis ses laboratoires et ses ingénieurs – qui travaillent généralement sur des systèmes de défense – au service de la recherche contre la pandémie.

Depuis qu’elle a relevé le défi il y a une semaine, la société a déjà mis au point son premier prototype, qui est actuellement testé à l’hôpital israélien Assaf Harofeh, récemment rebaptisé Centre médical Shamir, dans la banlieue de Tel Aviv.

Le produit est une machine qui utilise la lumière ultraviolette (UV) pour tuer les virus et les bactéries sur les surfaces dans les hôpitaux. Cela permettra aux centres médicaux d’accélérer le processus de stérilisation de leurs chambres et de les préparer pour le traitement de nouveaux patients. Aujourd’hui, cette stérilisation se fait à l’aide de produits chimiques, comme le chlore ou l’alcool.

Pour trouver l’idée, les employés de l’entreprise ont rencontré des médecins et des spécialistes en la matière. Les recherches ont montré qu’une forte lumière UV pouvait tuer les bactéries et les virus, révèle Avi, de la division aviation de l’entreprise, lors d’un entretien téléphonique avec le Times of Israël. Son nom de famille n’a pas été divulgué pour des raisons de sécurité.

Les tests d’ingénierie effectués dans les laboratoires de l’IAI ont montré que le système – un grand trépied équipé de lumières fluorescentes – était capable de détruire les germes et les virus dans un rayon de deux mètres. La technologie est actuellement testée dans un hôpital.

Pour qu’une pièce soit complètement stérile, il faudrait tourner et déplacer le trépied pour s’assurer que tous ses espaces sont couverts par la lumière, a expliqué M. Avi.

Si le projet pilote de l’hôpital est couronné de succès et que le feu vert réglementaire est obtenu, a-t-il dit, la société sera en mesure de créer les systèmes en quelques semaines, a-t-il ajouté.

Avi a indiqué que la société était en contact avec le ministère de la Santé et les régulateurs au sujet de l’essai à l’hôpital. « Ces jours-ci, ils assouplissent les procédures d’autorisation, qui prennent normalement des mois ou des années. »

Même s’il est démontré que le système IAI ne détruit que 80 % du virus, il pourrait être utilisé avec des produits chimiques pour terminer le processus de désinfection plus rapidement, a-t-il ajouté.

A LIRE : Covid-19 : Plus de 20 vaccins et de multiples traitements en développement

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...