Israël en guerre - Jour 234

Rechercher

De nombreux Israéliens rejoignent les familles des otages sur la route de Jérusalem

Un rassemblement se tiendra devant le Bureau du Premier ministre ; Gantz et Eizenkot rencontreront les proches des captifs qui disent n'avoir reçu aucune nouvelle de Netanyahu, Gallant ou Dermer

Les familles et les soutiens des 240 otages environ qui sont retenus par le Hamas à Gaza lors de la dernière étape de leur rassemblement de solidarité de cinq jours, appelant au retour des captifs, qui a rallié Tel Aviv au bureau du Premier ministre de Jérusalem, le 18 novembre 2023. (Crédit : Leo Correa/AP Photo)
Les familles et les soutiens des 240 otages environ qui sont retenus par le Hamas à Gaza lors de la dernière étape de leur rassemblement de solidarité de cinq jours, appelant au retour des captifs, qui a rallié Tel Aviv au bureau du Premier ministre de Jérusalem, le 18 novembre 2023. (Crédit : Leo Correa/AP Photo)

Les membres des familles des portés-disparus et des otages actuellement retenus en captivité par le Hamas, dans la bande de Gaza, ont été rejoints par des milliers d’Israéliens au cinquième jour de leur marche reliant Tel Aviv au Bureau du Premier ministre à Jérusalem. Ils devraient y arriver dans l’après-midi de samedi.

La police n’a pas fait part de ses estimations sur le nombre de participants à cette marche, mais les organisateurs ont avancé le chiffre de dizaines de milliers de personnes.

De son côté, la Douzième chaîne a évoqué 30 000 personnes.

Kobi Ben Ami, dont deux membres de la famille sont actuellement retenus en otage à Gaza, a déclaré devant les caméras de la chaîne que les familles « suppliaient » les ministres de venir les rencontrer et de leur dire ce qu’ils prévoient de faire pour garantir le retour de leurs êtres chers.

Ben Ami a ajouté que les familles éprouvaient une reconnaissance profonde à l’égard de tous les Israéliens qui, nombreux, ont soutenu les familles dans cette marche.

« Merci à tous ceux qui sont venus nous aider. Merci à ces milliers de personnes qui sont venues, chaque jour, nous apporter de quoi manger, qui nous ont offert un abri ou qui nous ont simplement dit qu’elles nous soutenaient. Je suis tellement fier de vous tous », a-t-il commenté.

Lorsque le groupe abordait l’ascension finale vers Jérusalem, il a été rejoint par Yair Lapid, le leader de l’opposition.

Les familles devraient entrer à Jérusalem aux environs de 14 heures 30, avant de manifester devant le Bureau du Premier ministre à approximativement 16 heures.

A la fin de leur mouvement de protestation, les familles doivent retourner à Tel Aviv où elles rencontreront le ministre du cabinet de guerre Benny Gantz et le ministre Gadi Eizenkot, qui siège au cabinet sous un statut d’observateur.

Un communiqué qui a été émis par les familles a précisé que ces dernières avaient demandé à s’entretenir avec les autres ministres du cabinet de guerre – le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le ministre de la Défense Yoav Gallant et le ministre des Affaires stratégiques Ron Dermer, qui bénéficie également d’un statut d’observateur, mais que ces demandes étaient restées sans réponse.

A la fin de la réunion, un rassemblement sera organisé à 20 heures devant le musée des arts de Tel Aviv, sur une place rebaptisée « Place des otages ».

Les familles et les soutiens des 240 otages environ qui sont retenus par le Hamas à Gaza lors de la dernière étape de leur rassemblement de solidarité de cinq jours, appelant au retour des captifs, qui a rallié Tel Aviv au bureau du Premier ministre de Jérusalem, le 18 novembre 2023. (Crédit : AP Photo/Leo Correa)

Les marcheurs ont passé la soirée du vendredi à Ein Hemed, où ont eu lieu un office du Shabbat et un dîner traditionnel.

Gantz est venu pour discuter avec les familles, étreignant un grand nombre d’entre elles.

« Comment pouvons-nous nous réjouir de l’arrivée du Shabbat sans savoir où se trouvent ceux que nous aimons ? », a interrogé Naor Pakciarz, représentant des familles du kibboutz Beeri, l’une des communautés les plus touchées lors du massacre du 7 octobre.

« Nous avons un message pour le cabinet de guerre – il vous est impossible de prendre une décision sans nous avoir reçus et sans nous avoir regardés dans les yeux. Regardez-nous dans les yeux ! », s’est exclamé Pakciarz.

Pendant toute la marche, vendredi, les familles des otages ont été ralliés par des milliers de soutiens, une large procession qui a défilé sur le bord de la Route 1, l’autoroute qui relie Tel Aviv à la capitale.

Alors qu’ils passaient devant la communauté ultra-orthodoxe de Kiryat Yearim, des dizaines de soutiens les attendaient avec des ballons jaunes et des haut-parleurs qui diffusaient la prière réservée au retour des otages ou des captifs.

Miki Zohar, le ministre de la Culture, et Zvi Succot, député du parti d’extrême-droite Hationout HaDatit, ont rejoint le cortège, s’attirant les huées d’une partie de la foule. Les représentants des familles ont rapidement fait une déclaration demandant que tous les ministres et que tous les députés désireux de se joindre à la marche soient respectés.

Cette manifestation s’est tenue alors que le président américain Joe Biden s’est encore une fois entretenu au téléphone avec l’émir du Qatar, Tamim bin Hamad Al-Thani, le pressant sur « la nécessité urgente de faire libérer sans délai » les 240 otages environ, a indiqué la Maison Blanche, durcissant sa rhétorique sur la question.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.