Israël en guerre - Jour 138

Rechercher
"Profondément français, résolument juif"

Décès de Badinter : la communauté juive salue la mémoire d’un « mensch »

L'ancien Garde des Sceaux de François Mitterrand est né dans une famille juive arrivée en France en 1919. Il a perdu son père, son oncle et sa grand-mère paternelle dans la Shoah

L'ancien ministre français de la Justice Robert Badinter pose dans son bureau lors d'une séance photo, à Paris, le 19 avril 2018. (Crédit : Joel Saget/AFP)
L'ancien ministre français de la Justice Robert Badinter pose dans son bureau lors d'une séance photo, à Paris, le 19 avril 2018. (Crédit : Joel Saget/AFP)

Plusieurs représentants de la communauté juive ont salué vendredi la mémoire d’un « grand homme », après la mort de Robert Badinter, « profondément français » et « résolument juif », et dont plusieurs parents avaient péri dans la Shoah.

« Avec la disparition de Robert Badinter, la France perd l’une de ses dernières grandes consciences morales », a affirmé sur X (ex-Twitter) Yonathan Arfi, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif).

« Profondément français, résolument juif, Robert Badinter avait plus que quiconque la passion de la République », a-t-il ajouté.

Robert Badinter est mort le jour anniversaire de la rafle de la rue Sainte-Catherine à Lyon, le 9 février 1943, au cours de laquelle son père a été arrêté avant d’être déporté.

« Cette histoire singulière a fait de lui un grand homme, un ‘mensch’ (un homme de bien, NDLR), lui qui a dédié sa vie pour celle de tous les autres, pour les droits de l’homme et les libertés », a affirmé le grand rabbin de France Haïm Korsia en disant sa « tristesse infinie ».

Le président du Consistoire central de France Elie Korchia a salué la mémoire de « l’une des figures les plus emblématiques » du pays.

Pour le président du Fonds social juif unifié (FSJU) Ariel Goldmann, « la France perd un de ses fils les plus valeureux » et le judaïsme « un de ses princes les plus distingués ».

L’alliance israélite universelle, dont il était membre du comité central, a également rendu hommage à Robert Badinter.

Nous apprenons avec une immense tristesse la mort de Robert Badinter. Membre du comité central de l'Alliance depuis 1996…

Posted by Alliance Israélite Universelle on Friday, February 9, 2024

L’ancien Garde des Sceaux de François Mitterrand est né dans une famille juive arrivée en France en 1919 et originaire de Bessarabie (en actuelle Moldavie, ndlr). Il a perdu son père, son oncle et sa grand-mère paternelle dans la Shoah.

Au-delà de la communauté juive, les gardiens de la mémoire ont aussi réagi: la Fondation pour la mémoire de la Shoah a salué « avec une grande émotion » la mémoire de Robert Badinter, « enfant caché, devenu avocat puis ministre, père de l’abolition de la peine de mort ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.