Décès du rabbin Yoel Kahn, érudit qui a préservé les paroles du rebbe Loubavitch
Rechercher

Décès du rabbin Yoel Kahn, érudit qui a préservé les paroles du rebbe Loubavitch

Kahn dirigeait une équipe de scribes qui mémorisaient et transcrivaient les sermons de la Torah prononcés par le rabbin Menachem Mendel Schneerson

Le rabbin Yoel Kahn, à gauche, vers 1979, a dirigé des équipes de jeunes érudits du mouvement hassidique Chabad-Lubavitch dans les arts de la mémorisation, de la répétition et de la transcription. (Crédit : Jewish Educational Media/The Living Archive via JTA) 
Le rabbin Yoel Kahn, à gauche, vers 1979, a dirigé des équipes de jeunes érudits du mouvement hassidique Chabad-Lubavitch dans les arts de la mémorisation, de la répétition et de la transcription. (Crédit : Jewish Educational Media/The Living Archive via JTA) 

JTA – Le rabbin Yoel HaKohen Kahn, dont le travail consistait à mémoriser et à transcrire les discours improvisés du rebbe Loubavitch, Menachem Mendel Schneerson, est décédé le 15 juillet. Il avait 91 ans.

En tant que principal « chozer » ou scribe oral du rebbe, Kahn était un expert dans les arts de la mémorisation, de la répétition et de la transcription, selon Chabad.org.

Schneerson prononçait des homélies longues et complexes sur la Torah à ses disciples. Kahn et une équipe de scribes les mémorisaient et les soumettaient ensuite à Schneerson pour qu’il les révise.

Kahn était également un spécialiste de la pensée loubavitch et d’autres pensées hassidiques et enseignait à la Central Lubavitch Yeshiva. Il était le principal rédacteur du Sefer Ha’Arachim, une encyclopédie des concepts hassidiques.

Né à Moscou, Kahn a immigré en Palestine mandataire avec sa famille en 1935 et à New York en 1950 pour poursuivre ses études au siège des Loubavitch, situé au 770 Eastern Parkway à Brooklyn.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...