Décès d’un terroriste palestinien à l’hôpital
Rechercher

Décès d’un terroriste palestinien à l’hôpital

Mustafa Bradaih, 51 ans, avait attaqué lundi au couteau deux soldats israéliens près de Hébron

Les secouristes sur les lieux d'une attaque au couteau près du village d'al-Aroub, en Cisjordanie, le 18 juillet 2016. (Crédit : Magen David Adom)
Les secouristes sur les lieux d'une attaque au couteau près du village d'al-Aroub, en Cisjordanie, le 18 juillet 2016. (Crédit : Magen David Adom)

Un terroriste palestinien blessé après avoir poignardé deux soldats israéliens en Cisjordanie est mort de ses blessures dans un hôpital de Jérusalem, a déclaré une porte-parole de l’établissement à l’AFP mardi.

Mustafa Bradaih, 51 ans, avait blessé au couteau deux soldats lundi près du village d’al-Aroub, avait annoncé l’armée. Ce village où vivait l’homme est situé au nord d’Hébron, ville du sud de la Cisjordanie régulièrement touchée par des violences.

Le terroriste avait été transféré à l’hôpital de Shaare Zedek de Jérusalem dans un état critique et il est mort de ses blessures le jour même, a indiqué une porte-parole de l’hôpital.

Le frère de Mustafa Bradaih, Ibrahim, avait mené une attaque à la hache en avril et blessé un soldat israélien.Il avait été tué pendant l’attaque.

Al-Aroub est situé à mi-chemin entre Bethléem et Hébron, la plus grande ville de Cisjordanie, épicentre des tensions entre Israéliens et Palestiniens.

Beaucoup de Palestiniens ayant conduit des attaques dans les derniers mois sont originaires de la ville et de ses environs.

Depuis octobre, 35 Israéliens et quatre ressortissants étrangers ont été assassinés pendant la vague de terrorisme palestinien et de violence. Pendant ce temps, 215 Palestiniens ont également été tués – les deux tiers pendant qu’ils attaquaient des Israéliens, et les autres pendant des affrontements avec les troupes, selon l’armée israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...