Rechercher

Découverte d’un éloge funèbre manuscrit de 1967 de Ben Gurion sur Konrad Adenauer

Ben-Gurion s'était rendu aux funérailles de son partenaire allemand pour l'accord sur les réparations consécutives à la Shoah et pour l'établissement de liens Jérusalem-Berlin

Le Premier ministre David Ben-Gourion, à gauche, pose une main sur le bras du chancelier ouest-allemand Konrad Adenauer lors de leur rencontre à l'hôtel Waldorf-Astoria de New York, le 14 mars 1960.  (Crédit : AP Photo)
Le Premier ministre David Ben-Gourion, à gauche, pose une main sur le bras du chancelier ouest-allemand Konrad Adenauer lors de leur rencontre à l'hôtel Waldorf-Astoria de New York, le 14 mars 1960. (Crédit : AP Photo)

Une oraison funèbre écrite à la main en 1967 par le premier Premier ministre israélien, David Ben Gurion, au sujet du premier chancelier d’Allemagne de l’Ouest, a été retrouvé dans les affaires d’un journaliste allemand qui avait couvert les funérailles et qui est récemment décédé.

Ben Gurion s’était rendu à l’époque aux funérailles de Konrad Adenauer, son partenaire pour l’accord historique sur les réparations consécutives à la Shoah et pour l’établissement de liens diplomatiques entre Jérusalem et Berlin.

« Adenauer était l’homme qui a essayé et réussi à relever le peuple allemand de la profondeur du crime et de la misère à laquelle le régime hitlérien avait condamné le peuple », écrivait Ben Gurion.

La veuve du journaliste a demandé que l’identité de son mari ne soit pas publiée, selon le site d’information Ynet.

« Il y a une semaine, j’ai appelé une collègue de la maison Adenauer pour lui souhaiter une bonne année, et elle m’a dit qu’ils avaient découvert un trésor », a déclaré Esther Suissa de l’Institut du patrimoine Ben Gurion. « Ce document est une perle ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...