Des étudiants musulmans envoient des fleurs à des organisations juives
Rechercher

Des étudiants musulmans envoient des fleurs à des organisations juives

Après les actes de vandalisme contre les cimetières juifs, les Musulmans de Floride affirment qu’ "il est important qu’on se tienne debout ensemble"

Une photo du panneau à l'extérieur de la synagogue Shomrei Torah à Tallahassee, en Floride. (Crédit : Capture d'écran Google Maps)
Une photo du panneau à l'extérieur de la synagogue Shomrei Torah à Tallahassee, en Floride. (Crédit : Capture d'écran Google Maps)

Les associations étudiantes musulmanes des universités de l’Etat de Floride et Florida A & M ont fait livrer des bouquets de fleurs aux organisations juives des universités et aux synagogues locales.

Les fleurs et les notes qui les accompagnaient souhaitaient démontrer leur solidarité à un moment où les communautés musulmanes et juives sont attaquées.

Elles ont été livrées aux organisations Chabad et Hillel dans l’Etat de Floride et à Shomrei Torah et aux synagogues de Temple Israël à Tallahassee.

La note déclarait : « nous vous écrivons ce message pour tendre la main de l’amitié. En période de grande division, il est important que nous soyons unis dans l’unité, nous espérons donc que ces fleurs soient considérées comme un symbole de notre solidarité ».

Ce geste d’amitié a eu lieu des jours après que des dizaines de pierres tombales ont été renversées dans un cimetière juif dans la région de Saint-Louis et une journée avant la découverte des pierres tombales renversées dans un cimetière juif à Philadelphie.

Il survient également au milieu d’une série d’alertes à la bombe dans des centres communautaires juifs et des écoles juives, y compris en Floride.

« En regardant les informations dernièrement, on a vu une pléthore d’histoires très triste et de crimes de haine contre de nombreux groupes minoritaires », a déclaré le président du FSU Muslim Student Association, Moneba Anees dans un courriel au journal Tallahassee-Democrat.

« Même si nous ne pouvions pas penser à un moyen d’aider directement nos amis juifs et nos pairs, nous avons décidé que nous pourrions leur montrer que les gens prennent note de ce qui se passe et qu’ils ont notre soutien, notre amour et nos prières ».

En décembre, une lettre de haine a été trouvée dans la boîte aux lettres du Shomrei Tora.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...