Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

Des ex-responsables de l’administration Trump rencontrent Netanyahu et Lapid – source

La délégation, composée entre autres d'O'Brien, a rencontré le Premier ministre, le chef de l'opposition et d'autres personnalités en Israël pour mieux comprendre la situation politique intérieure

L'ancien président Donald Trump et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu assistant à la cérémonie de signature des Accords d'Abraham, sur la pelouse sud de la Maison Blanche, à Washington, le 15 septembre 2020. (Crédit : Alex Brandon/AP/Archives)
L'ancien président Donald Trump et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu assistant à la cérémonie de signature des Accords d'Abraham, sur la pelouse sud de la Maison Blanche, à Washington, le 15 septembre 2020. (Crédit : Alex Brandon/AP/Archives)

WASHINGTON – Trois anciens responsables américains de la politique étrangère au sein de l’administration de Donald Trump ont rencontré le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le chef de l’opposition Yaïr Lapid et d’autres personnalités publiques en Israël lundi, selon une personne au fait de la situation.

La délégation était composée de Robert O’Brien, qui a été le quatrième et dernier conseiller à la sécurité nationale de Trump, ainsi que de l’ancien ambassadeur aux Émirats arabes unis John Rakolta et de l’ancien ambassadeur en Suisse Ed McMullen, a déclaré la source, qui a requis l’anonymat, l’itinéraire du voyage n’ayant pas été rendu public.

L’un des principaux objectifs du voyage était d’obtenir une meilleure compréhension de la situation politique intérieure complexe d’Israël, a indiqué la source.

La source n’a pas précisé le contenu de la réunion, notant que le groupe n’agissait pas à la demande du candidat républicain à la présidence et qu’il n’avait pas de message à transmettre aux responsables israéliens.

Mais tous servent de conseillers informels à Trump, et l’ancien président américain recevra probablement un compte-rendu des réunions, a estimé la source.

Trump a parfois critiqué Israël pour la guerre qu’il mène contre le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza, et il a reproché à Netanyahu de ne pas avoir empêché les massacres du 7 octobre, qui ont déclenché la guerre. Mais Trump se présente toujours comme un allié plus fiable d’Israël que le président démocrate Joe Biden, son rival pour l’élection du 5 novembre prochain.

La Maison Blanche n’a pas souhaité s’exprimer sur cette rencontre et le bureau du Premier ministre israélien n’a pas encore réagi à la demande de commentaires.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.