Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

Des familles d’otages rencontrent des politiciens français à Tel Aviv

Les 10 députés, issus des partis Renaissance et LR, et Manuel Valls, ancien Premier ministre sans mandat, sont venus pour "exprimer une solidarité avec les Israéliens"

La délégation d'hommes politiques français, à la base militaire de Choura, au sud de Tel Aviv, chargée de l’identification des corps, le 16 octobre 2023. (Crédit : Caroline Yadan / X)
La délégation d'hommes politiques français, à la base militaire de Choura, au sud de Tel Aviv, chargée de l’identification des corps, le 16 octobre 2023. (Crédit : Caroline Yadan / X)

Une délégation d’hommes politiques français, dont l’ancien Premier ministre Manuel Valls, a rencontré lundi à Tel Aviv des familles d’otages israéliens et franco-israéliens retenus à Gaza depuis l’attaque du Hamas sur le sol israélien le 7 octobre.

Cette première délégation parlementaire européenne arrivée en Israël depuis le 7 octobre a été organisée par ELNET, une ONG qui œuvre sur le rapprochement entre Europe et Israël.

« Nous avons entendu avec beaucoup d’émotion les témoignages des familles françaises », a déclaré à des journalistes Benjamin Haddad, député Renaissance de Paris, siégeant à la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale.

Les 10 députés, issus des partis Renaissance et LR, sont venus pour « exprimer une solidarité avec les Israéliens », d’après M. Haddad, membre du groupe d’amitié France-Israël.

« Nous sommes tous des amis d’Israël », a de son côté affirmé Manuel Valls. « Nous sommes aux cotés de l’État et du peuple israélien, et ce soir nous sommes aussi aux cotés de nos compatriotes français ».

« Notre obligation, c’est de tout faire pour qu’on les ramène », a poursuivi M. Valls, qui n’a aucun mandat en cours.

D’après l’armée israélienne, 199 personnes ont été capturées lors de l’attaque sans précédent du Hamas et les familles restent sans nouvelles.

Keren Schem, la mère de Mia, 21 ans, enlevée alors qu’elle participait au festival de musique électronique Supernova dans le sud d’Israël, a dit apprécier l’attention des élus français et a tenu à rappeler que « la France (étant) le pays des droits de l’Homme », elle espérait que Paris pourrait aider les familles.

« Cette rencontre c’est déjà beaucoup plus que ce que les autorités israéliennes ont fait », a déclaré aux journalistes Meitav Journo, la sœur de Karin Journo, aussi disparue pendant le festival.

Plus tôt dans la journée, les hommes politiques se sont rendus sur la base militaire de Shura, près de Ramla (centre), où des corps de victimes de l’attaque sont en attente d’une première identification ou d’inhumation.

Ils se sont également rendus à Kfar Aza, un kibboutz mitoyen de la bande de Gaza sous contrôle du Hamas, et où, avec le kibboutz de Beeri, plus de 200 personnes incluant de nombreux enfants ont été tuées.

Plus de 1 400 personnes ont été tuées en Israël dans la guerre déclenchée par l’attaque du 7 octobre, d’après des responsables israéliens. Environ 2 750 personnes sont mortes à Gaza dans les frappes israéliennes de représailles, selon le Hamas.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.