Des flots de neige et de pluie en Israël au début d’un week-end orageux
Rechercher

Des flots de neige et de pluie en Israël au début d’un week-end orageux

Jérusalem se prépare au gel attendu ; la police avertit de risques d’inondations ; coupures de courant à Haïfa

Des Israéliens dans la neige au mont Hermon, le 31 décembre 2015. (Crédit : Basel Awidat/Flash90)
Des Israéliens dans la neige au mont Hermon, le 31 décembre 2015. (Crédit : Basel Awidat/Flash90)

De la neige mélangée à de la pluie a commencé à tomber dans les régions montagneuses d’Israël tôt vendredi, pour les premières vraies chutes de neige de l’hiver, au début d’un week-end caractérisés par un froid inhabituel et un temps orageux selon les météorologistes.

Environ 60 centimètres de neige sont tombés sur les hauteurs du mont Hermon pendant la nuit, et environ la moitié sur les niveaux inférieurs. Le large montant de neige a forcé à la fermeture du site, qui est le seul domaine de ski du pays.

Une neige légère a commencé à tomber ce matin dans les régions de Bethléem et du Gush Etzion de Cisjordanie, au sud de Jérusalem, ainsi que dans la ville montagneuse de Safed et dans certaines parties du plateau du Golan, y compris dans le village druze de Majdal Shams.

La municipalité de Jérusalem a annoncé qu’elle se préparait pour des chutes de neige dans la nuit de vendredi, et prenait des mesures pour anticiper une possible chute des températures.

Environ 60 millimètres de pluie sont tombés en Haute Galilée et dans le Golan dans la nuit, menant à des augmentations de niveaux de rivières et de ruisseaux dans la région et à une élévation de 3 centimètres du niveau du lac de Tibériade.

Le niveau de deux rivières importantes – le Jourdain, le long de la frontière est d’Israël, et le Yarkon, qui parcourt Tel Aviv – a augmenté spectaculairement, selon les témoins.

Les chutes de pluie, qui sont attendues de manière intermittente jusqu’à lundi, ont fait craindre des inondations dans les oueds du désert ou des lits des rivières.

La police a averti les chasseurs d’inondation et les randonneurs de s’éloigner des inondations, dont les courants profonds puissants peuvent éloigner des véhicules des routes qui croisent leur chemin.

La neige est attendue dans plusieurs régions du pays, entraînant des fermetures d’école dans certaines zones montagneuses, dont Safed et Sasa, un village de la frontière libanaise.

Un drapeau israélien dans la tempête de neige sur le mont Hermon, dans le nord du plateau du Golan, le 31 décembre 2015. (Crédit : Basel Awidat/Flash90)
Un drapeau israélien dans la tempête de neige sur le mont Hermon, dans le nord du plateau du Golan, le 31 décembre 2015. (Crédit : Basel Awidat/Flash90)

La neige, le vent et la pluie ont entraîné des coupures de courant dans différentes régions du pays, avec des coupures de plusieurs heures rapportées dans le quartier Carmel Hatzarfati de Haïfa et dans les implantations de Tekoa, Nokdim et Kfar Eldad, dans la région de Bethléem, en Cisjordanie.

Le boulevard Hagana de Haïfa était fermé à la circulation vendredi après la chute d’un câble électrique sur la chaussée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...