Des Israéliens descendent dans la rue pour protester contre la violence
Rechercher

Des Israéliens descendent dans la rue pour protester contre la violence

Des dizaines marchent à Hadera après l'attaque au couteau, tandis que des centaines se rassemblent sur la Place Rabin à Tel-Aviv

Des manifestants israéliens protestent sur la Place Rabin à Tel-Aviv suite à la récente escalade de la violence contre les Juifs israéliens, le 11 octobre, 2015. (Crédit : Tomer Neuberg / Flash90)
Des manifestants israéliens protestent sur la Place Rabin à Tel-Aviv suite à la récente escalade de la violence contre les Juifs israéliens, le 11 octobre, 2015. (Crédit : Tomer Neuberg / Flash90)

Des dizaines de jeunes israéliens ont défilé dans la ville du nord de Hadera, dimanche soir, quelques heures après que quatre personnes aient été blessées dans une attaque terroriste qui s’est déroulée plus tôt à proximité, à Gan Shmuel.

Les jeunes ont descendu la rue Hanassi dans la ville, agitant des drapeaux israéliens et en scandant des slogans anti-arabes, a rapporté le site en hébreu Walla.

Quelque 200 personnes se sont également rassemblées sur la Place Rabin, à Tel Aviv dimanche soir, pour protester contre la détérioration de la situation sécuritaire.

Les manifestants ont brandi des banderoles où l’on pouvait lire ‘le sang juif a de la valeur’. Ils agitaient aussi des drapeaux israéliens. La manifestation a été surveillée par un grand nombre de policiers déployés, d’après le site Ynet en hébreu.

Le terroriste de l’attaque de Gan Schmuel de dimanche est un Arabe israélien originaire de Umm al-Fahm. Il a été arrêté par la police sur les lieux de l’attaque. Il a également été blessé au cours de l’attaque.

Cette attaque au couteau a été la dernière d’une série d’attaques menées contre des Israéliens au cours des dernières semaines.

Plus tôt dans la journée, un policier a été blessé lorsqu’une femme palestinienne a tenté de faire exploser un engin improvisé dans son propre véhicule, près de Jérusalem.

En outre, deux Israéliens ont été légèrement blessés dans des attaques aux jets de pierres en Cisjordanie.

Dans la soirée du 5 octobre, des milliers d’Israéliens de droite avaient protesté devant la résidence du Premier ministre à Jérusalem car ils considèrent que la réponse apportée au terrorisme était insuffisante.

Plus de 10 000 personnes étaient présentes, avait indiqué la Deuxième chaîne israélienne, alors que le quotidien israélien Haaretz avait déclaré que la manifestation était une combinaison de protestations et de manifestations pour marquer la fin de la fête juive de Souccot.

Parmi les manifestants, se trouvaient certains ministres du Likud dont Yariv Levin et Haim Katz, le député Oren Hazan, ainsi que le chef du Conseil régional de Samarie, Yossi Dagan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...