Des Juifs américains poursuivent Airbnb en justice
Rechercher

Des Juifs américains poursuivent Airbnb en justice

La plainte porte sur une possible discrimination religieuse du géant des locations de vacances et soutient que sa nouvelle politique viole le droit américain

Une maison dans le nord de la Cisjordanie qui ne sera plus disponible à la location sur Airbnb. (Tourisme Samarie)
Une maison dans le nord de la Cisjordanie qui ne sera plus disponible à la location sur Airbnb. (Tourisme Samarie)

Mercredi, un groupe de 18 Juifs américains a porté plainte contre Airbnb auprès d’un tribunal fédéral américain, accusant le géant de la location de vacances de discrimination religieuse après que l’entreprise a retiré de sa liste d’hébergements les implantations israéliennes en Cisjordanie.

« Airbnb a pris une décision basée sur la religion et la nationalité quant à savoir qui peut être sur la liste », a déclaré Robert Tolchin, un avocat de plaignants, à Reuters. Airbnb a décidé aux Etats-Unis, ‘Nous n’inclurons pas [d’annonces] de Juifs en Cisjordanie’. Il devrait y avoir un accès égal pour tous ».

Le communiqué d’Airbnb du 19 novembre annonçant la nouvelle politique notait que les hébergements de 200 Israéliens en Cisjordanie seraient retirés, après que l’entreprise avait conclu qu’ »ils sont au cœur du conflit entre Israéliens et Palestiniens ».

Les plaignants, qui ont affirmé posséder ou vouloir louer les propriétés concernées, ont déposé la plainte dans le Delaware, où Airbnb est enregistré. Ils affirment que la décision viole le droit américain contre les discriminations au logement.

La plainte accusait Airbnb de placer sur « liste noire » les propriétés des Juifs tout en laissant les Musulmans et les Chrétiens louer leurs maisons. Les plaignants ont déclaré qu’Airbnb prenait parti dans le conflit sur la Cisjordanie.

« Nous ne pensons pas que cette plainte rencontrera du succès au tribunal, mais nous savons que des gens ne seront pas d’accord avec notre décision et nous apprécions leur perspective », a déclaré Airbnb dans un communiqué.

Une autre plainte a été déposée au tribunal de Jérusalem le 22 novembre.

La plainte déposée dans le Delaware soutient qu’ »Airbnb viole les droits des Américains, et cette position ne peut pas être défendue devant un tribunal israélien régi par le droit israélien », a déclaré Nitsana Darshan-Leitner, un autre avocat des plaignants, à Reuters.

Israël a cherché à mobiliser le soutien aux Etats-Unis contre la décision. Le ministre d’Israël en charge de combattre les efforts de boycott contre l’état juif a incité les états américains à prendre des mesures contre AirBnb.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...