Des Juifs grecs protestent contre l’attraction touristique des ‘Judas en feu’
Rechercher

Des Juifs grecs protestent contre l’attraction touristique des ‘Judas en feu’

La communauté outrée se plaint que le rituel de Pâques, promu par l'Agence nationale du tourisme, « perpétue les sentiments antisémites »

Photo d'illustration de la cérémonie du "Judas en feu" en Grèce (Crédit : YouTube/Kalymnos KalymnosWeb)
Photo d'illustration de la cérémonie du "Judas en feu" en Grèce (Crédit : YouTube/Kalymnos KalymnosWeb)

ATHÈNES, Grèce – La communauté juive grecque a protesté auprès de l’Agence nationale grecque du tourisme après que son site et ses brochures ont listé la pratique de Pâques du « Judas en feu » comme étant une attraction populaire recommandée.

« Cette coutume perpétue des sentiments antisémites et il est caractéristique que dans d’autres pays européens, elle a presque disparu », déclarait la lettre envoyée vendredi par le Conseil central des communautés juives en Grèce.

Le site touristique explique aux voyageurs qu’ils « peuvent observer l’ancien rituel de ‘Judas en feu’ : une effigie de Judas faite de bois et de paille – et remplie d’explosifs – est incendiée ».

La même information était également reprise dans une brochure distribuée par l’ambassade de Grèce à Washington DC, affirmait la lettre.

« Nous en avons à plusieurs reprises référé aux autorités, exigeant que, dans notre pays aussi, cette coutume soit abolie », a déclaré la communauté juive, notant que l’Église orthodoxe grecque avait découragé cette pratique depuis plus d’un siècle.

Les groupes juifs considèrent que cette pratique encourage la croyance que les Juifs ont tué Jésus, ce qui a longtemps été une source d’antisémitisme. Dans certaines régions de Grèce, la pratique a également été désignée comme « l’incendie du Juif ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...