Israël en guerre - Jour 258

Rechercher

Des organisations israélo-palestiniennes en lice pour le prix Nobel de la paix 2024

Le comité garde les nominations secrètes, mais l'université d'Amsterdam a dévoilé ses propositions : EcoPeace, Women Wage Peace et Women of the Sun

La médaille du Prix Nobel de la paix. (AP Photo/Patrick Semansky)
La médaille du Prix Nobel de la paix. (AP Photo/Patrick Semansky)

La date limite des propositions pour le prix Nobel de la paix 2024 était fixée à ce mercredi 31 janvier. Parmi les nominations connues, se trouvent des militants engagés contre la guerre à Gaza.

Si le comité Nobel norvégien veille à ce que les propositions restent secrètes, les personnes habilitées à présenter des candidatures rendent parfois leur choix public. Des chercheurs de l’université libre d’Amsterdam ont en effet indiqué qu’ils avaient nommé les organisations EcoPeace, Women Wage Peace et Women of the Sun, basées au Moyen-Orient, pour leurs efforts en faveur de la paix entre Israéliens et Palestiniens. « Elles tentent de rassembler les communautés pour établir la paix au Moyen-Orient en mettant l’accent sur le rôle des femmes et la justice climatique », a écrit le Département d’études sur la paix et les conflits de l’Université d’Amsterdam.

Vivian Silver, la cofondatrice de Women Wage Peace et importante militante de ce mouvement, a été assassinée lors de l’assaut du Hamas le 7 octobre, en même temps que près de 1 200 autres Israéliens, et alors que 253 autres personnes ont été prises en otage. En réponse, Israël a lancé une opération terrestre et aérienne féroce à Gaza visant à éliminer le Hamas et à récupérer les otages.

La législatrice norvégienne Ingvild Wetrhus Thorsvik a elle déclaré au journal VG qu’elle avait proposé la candidature du journaliste palestinien Motaz Azaiza pour son travail de documentation sur les conditions de vie à Gaza.

Les femmes du mouvement ‘Women Wage Peace’ participent à l’étape finale de leur voyage pour la paix à Jérusalem, le 8 octobre 2017. Ce voyage a été créé pour pousser les décisionnaires à œuvrer en faveur d’un accord de paix viable. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le prestigieux prix reçoit habituellement plus de 300 propositions émanant du monde académique spécialisé dans la recherche sur la paix, de législateurs de parlements nationaux, d’anciens lauréats et d’autres personnes habilités à soumettre des candidatures. Le nom du lauréat est dévoilé au mois d’octobre, et le prix est remis le 10 décembre, date anniversaire de la mort du fondateur du prix, Alfred Nobel, en 1896.

La militante iranienne emprisonnée Narges Mohammadi a remporté le prix Nobel de la paix 2023 pour sa campagne en faveur des droits des femmes et de la démocratie dans son pays. Ses enfants adolescents ont accepté le prix en son nom.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.