Des participants attaqués lors d’un événement LGBT en Cisjordanie
Rechercher

Des participants attaqués lors d’un événement LGBT en Cisjordanie

Les suspects, soupçonnés d'être des "jeunes des collines", sont toujours en fuite après avoir attaqué les participants à Ariel, faisant trois blessés

Trois participants à la gay pride d'Ariel sont soignés après avoir été aspergés de spray au poivre le 8 juillet 2021. (Capture d'écran/YouTube)
Trois participants à la gay pride d'Ariel sont soignés après avoir été aspergés de spray au poivre le 8 juillet 2021. (Capture d'écran/YouTube)

Trois participants à un événement LGBT dans l’implantation d’Ariel, au nord de la Cisjordanie, ont été attaqués jeudi par des assaillants non indentifiés qui les ont aspergés de spray au poivre et leur ont jeté des œufs.

La police a déclaré que les participants avaient été légèrement blessés et qu’elle avait lancé une chasse à l’homme pour retrouver les suspects, qui sont toujours en fuite.

Les organisateurs de l’événement, le premier du genre dans l’implantation, ont déclaré à la station de radio Kan que les suspects ressemblaient à des « jeunes des collines », des habitants des implantations ultranationalistes qui établissent illégalement des avant-postes en Cisjordanie et sont connus pour attaquer des Palestiniens et des agents de la force publique israélienne.

La municipalité d’Ariel a déclaré dans un communiqué que l’événement avait été organisé par des particuliers. « Malheureusement, des éléments étrangers non identifiés ont attaqué les participants et leur ont jeté des objets. La municipalité condamne fermement cette attaque », a déclaré la municipalité.

Comme dans de nombreuses villes de la périphérie israélienne, l’acceptation des LGBTQ dans les implantations a été plus lente que dans les grandes villes comme Tel Aviv. Les personnes vivant derrière la Ligne verte sont également plus susceptibles d’être socialement conservatrices, ce qui ajoute une pression supplémentaire sur ceux qui luttent pour accepter leur identité sexuelle.

À LIRE : Brisant un peu les tabous, des implantations revoient leurs liens avec les LGBT

Toutefois, des progrès ont été réalisés ces dernières années, notamment la création de groupes de soutien pour les enfants LGBT et leurs parents dans une implantation importante située au sud-est de Jérusalem.

À LIRE : Un an après, où en est-on de la question des LGBT dans les implantations ?

Les parades de la Gay Pride en Israël se déroulent sous une forte présence policière, en particulier depuis 2015, lorsqu’un extrémiste ultra-orthodoxe a poignardé et tué Shira Banki, 16 ans, pendant la parade à Jérusalem.

Lors de la sécurisation du défilé de Tel Aviv le mois dernier, la police a déclaré avoir arrêté une cinquantaine de suspects, dont plusieurs qui auraient cherché à attaquer les dizaines de milliers de participants au festival de masse.

Parmi les personnes arrêtées figure un homme de Tel Aviv qui, selon la police, prévoyait d’attaquer les participants. L’homme a été arrêté en possession d’un taser, des nunchakus et d’autres objets.

Six autres personnes ont également été arrêtées car elles étaient soupçonnées de vouloir attaquer les participants, dont deux qui utilisaient des drones.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...