Des pirates somaliens libèrent un otage iranien détenu depuis 2015
Rechercher

Des pirates somaliens libèrent un otage iranien détenu depuis 2015

Mohammad Shariff Panahandeh avait été capturé en mars 2015, au moment de l'attaque d'un bateau de pêche iranien

Drapeau de la Somalie (Crédit : domaine public)
Drapeau de la Somalie (Crédit : domaine public)

Un Iranien, otage pendant plus de quatre ans de pirates somaliens, a été libéré par ses ravisseurs et est actuellement soigné en Ethiopie, a annoncé samedi une association spécialisée dans le soutien aux otages et à leurs familles.

Après la libération de Mohammad Shariff Panahandeh, trois otages demeurent encore aux mains des pirates somaliens, selon Hostage Support Partnership (Partenariat pour l’aide aux otages), l’association qui a négocié la remise en liberté de l’Iranien.

Mohammad Shariff Panahandeh avait été capturé en mars 2015, au moment de l’attaque d’un bateau de pêche iranien.

Sa santé s’était considérablement détériorée ces dernières semaines, rendant d’autant plus urgente sa libération, a expliqué à l’AFP John Steed, un responsable de Hostage Support Partnership.

« Il souffre d’une sévère malnutrition, il a de graves troubles d’estomac et des saignements internes. Il a perdu un nombre considérable de kilos. Il a l’air de quelqu’un qui vient de sortir d’un camp de concentration nazi », a souligné John Steed.

Mohammad Shariff Panahandeh est soigné en Ethiopie, en attendant d’être en état de rentrer en Iran.

Il n’a pas été possible de contacter l’ambassade iranienne à Addis Abeba.

D’après John Steed, aucune rançon n’a été versée pour la libération de l’otage.

Hostage Support Partnership a souligné dans un communiqué que des responsables communautaires somaliens avaient joué un rôle crucial dans les négociations.

L’association avait notamment été saluée par les Nations unies pour avoir obtenu depuis 2016 la libération de 30 otages.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...