Rechercher

Des soldats druzes accusés d’avoir lancé des explosifs en Cisjordanie par vengeance

Deux soldats de Tsahal auraient ciblé une maison palestinienne, au hasard, une semaine après l’enlèvement de Tiran Fero par des hommes armés dans un hôpital de Jénine

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Illustration : Des soldats israéliens opérant en Cisjordanie, le 24 août 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Illustration : Des soldats israéliens opérant en Cisjordanie, le 24 août 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Les procureurs militaires ont déposé jeudi un acte d’accusation contre deux soldats suspectés d’avoir lancé un engin explosif sur une maison palestinienne près de Bethléem en Cisjordanie le mois dernier, dans une apparente attaque de vengeance après l’enlèvement du corps d’un adolescent druze israélien.

Le 27 novembre, tard dans la nuit, les soldats d’une unité de chars déployée dans la région de Bethléem ont ciblé une maison apparemment de façon aléatoire, dans un village palestinien voisin, avec une bombe de fortune, avant de retourner à leur base, selon l’acte d’accusation. Plusieurs jours auparavant, ils avaient lancé des pierres sur la même maison, selon l’acte d’accusation.

Un troisième soldat qui aurait aidé les deux hommes à fabriquer l’engin explosif sera également inculpé dans les prochains jours, a déclaré Tsahal.

Les deux principaux suspects sont issus de la communauté druze et le troisième est juif, a rapporté la chaîne publique israélienne Kan. Leurs identités n’ont pas été publiées.

Il n’y a pas eu de blessés dans l’attaque, mais de légers dégâts ont été causés dans un incendie dû à la bombe.

Selon l’acte d’accusation, les soldats ont attaqué la maison en lien avec l’enlèvement de Tiran Fero, un adolescent druze dont le corps avait été enlevé par des hommes armés palestiniens dans un hôpital de Cisjordanie, où il était hospitalisé suite à un accident de voiture qui avait eu lieu une semaine auparavant.

L’enlèvement du corps de Fero avait provoqué la colère de nombreux membres de la communauté druze. Avant que le corps ne soit restitué, des milliers de personnes avaient manifesté dans la ville natale de Fero, Daliyat al-Karmel, et lors d’une marche de protestation bloquant une route principale de la ville.

Tiran Fero. (Autorisation)

L’acte d’accusation contre les soldats comprend des charges de dommages intentionnels à la propriété aggravé par un mobile raciste, de jets de pierres, de fabrication d’armes illégales et d’agression aggravée, car la famille palestinienne était chez elle lors de l’attaque.

L’un des habitants palestiniens de la maison visée a signalé l’attaque à l’armée.

Les soldats ont également été accusés d’avoir tenté d’empêcher un autre soldat de leur base de signaler l’incident à ses supérieurs.

Les trois hommes resteront en détention au moins jusqu’au 19 janvier, date à laquelle une audience est prévue.

Fero a été grièvement blessé dans un accident de voiture à Jénine, le 22 novembre, et transporté à l’hôpital Ibn Sina de la ville palestinienne. Il est décédé peu après, et son corps avait été enlevé par des hommes armés non identifiés, selon Tsahal et les médias palestiniens.

Sa famille avait affirmé que des hommes armés palestiniens avaient débranché son dispositif de respiration artificielle et s’étaient emparés du corps à l’hôpital, tandis que l’armée et une source de défense haut placée avaient indiqué que l’adolescent était déjà mort lorsqu’il a été emmené.

Le corps de Tiran a été ramené en Israël quelque 30 heures après son enlèvement.

La région de Jénine a été considérée comme un bastion du terrorisme au cours des derniers mois et l’Autorité palestinienne serait en train de perdre le contrôle dans la zone.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.