Israël en guerre - Jour 226

Rechercher

D’ici à 2030, un tiers des voitures circulant en Israël seront électriques – gouvernement

Le nombre de véhicules électriques devrait passer de 70 000 à 1,3 million en 2030 ; des fonds seront alloués pour des milliers de nouvelles stations de recharge à travers le pays

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

Une voiture électrique Renault en charge, à Ramat HaSharon. (Crédit : Roni Schutzer/Flash90)
Une voiture électrique Renault en charge, à Ramat HaSharon. (Crédit : Roni Schutzer/Flash90)

Israël prévoit que 1,3 million de véhicules sur ses routes seront électriques d’ici 2030, soit une part de 30 % du marché automobile, alors que le pays cherche à réduire la pollution de l’air et les émissions de carbone, a déclaré mardi le ministère de l’Énergie.

Cette prévision s’inscrit dans le cadre du plan ambitieux du gouvernement visant à faire progresser le passage progressif des voitures alimentées par des combustibles fossiles polluants aux véhicules électriques (VE) et aux transports verts, y compris les camions, les bus et les trains.

D’ici 2050, le gouvernement souhaite que les six millions de véhicules privés en circulation soient électriques. Actuellement, 70 000 véhicules électriques circulent sur les routes israéliennes, ce qui représente moins de 2 % de l’ensemble des voitures.

Selon les prévisions, le nombre de bus électriques devrait augmenter d’ici 2030 pour atteindre environ 8 000, soit environ 35 % de l’ensemble de la flotte des bus, avant la transition complète en 2050 vers des bus électriques ou à hydrogène.

L’adoption croissante des VE et le passage généralisé aux transports verts devraient peser sur la demande future d’électricité en Israël. Alors qu’aujourd’hui le secteur des transports consomme moins de 1 % de la demande d’électricité du pays, il devrait représenter environ 6 % de la demande totale d’ici 2030, selon les estimations du ministère. L’objectif étant d’intégrer pleinement les VE dans le réseau électrique national, il devrait représenter 15 % de la demande totale en 2050.

La consommation actuelle pour la recharge des véhicules privés rechargeables s’élève à environ 0,3 térawattheure (TWH) par an. Pour atteindre l’objectif du ministère, à savoir une transition complète en 2050, l’approvisionnement en électricité pour la recharge des VE privés devra atteindre environ 14 TWH, selon les prévisions.

Les nouveaux bus électriques d’Egged à leur station de recharge lors de la cérémonie de lancement, à Jérusalem, le 3 septembre 2019. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

« Nos prévisions aideront le marché et le secteur de l’électricité à se préparer à la révolution des transports verts et constitueront un outil clé pour les ministères dans l’avancement de ce domaine », a déclaré Ron Eifer, chef de la division de l’énergie durable au ministère de l’Énergie. « Le passage au transport électrique est l’une des étapes les plus importantes de la transition vers une économie énergétique propre, efficace et sans émissions, et une étape majeure dans la lutte contre la crise climatique. »

« Nous continuerons à accélérer la transition vers le transport électrique pour l’ensemble de la population, dans tout le pays, en ajustant et en simplifiant la réglementation et en encourageant la concurrence sur ce marché », a ajouté Eifer.

Au cours des dernières décennies, Israël n’a jamais réussi à atteindre ses propres objectifs en matière d’énergies renouvelables. Ceux-ci consistaient à produire 10 % de l’énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2020 – un chiffre que le ministère a à peine atteint à la fin de l’année dernière – l’objectif étant d’atteindre 30 % d’ici à 2030.

Dans un rapport récent, Israël a obtenu de mauvais résultats sur une série de questions environnementales par rapport à d’autres membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui en compte 38. Le rapport montre qu’Israël est en retard sur ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050. En ce qui concerne les transports verts, il a été recommandé au gouvernement d’accélérer les investissements dans les infrastructures de recharge afin d’encourager la transition vers l’utilisation des VE.

Bien que le gouvernement ait déployé certains efforts pour stimuler le marché des VE, il a pris du retard dans la formulation et la mise en œuvre d’un plan global d’infrastructure de recharge des VE. Ce plan comprendrait un plan national et la réglementation nécessaire pour l’infrastructure et les points de charge dans les bâtiments résidentiels et les espaces publics.

Le ministère de l’Énergie a déclaré mardi qu’il s’efforçait d’augmenter considérablement le nombre de stations de recharge publiques en Israël d’ici à 2030. Pour alimenter les stations de recharge publiques en 2030, 1,3 million de kilowatts seront nécessaires, soit dix fois la capacité actuelle de recharge des batteries, selon le ministère.

Ces dernières années, le gouvernement a investi 70 millions de shekels pour installer un total de 1 500 bornes de recharge lente et rapide pour VE dans tout le pays. Pour les années 2023-2024, le gouvernement a alloué un budget de plus de 60 millions de shekels pour soutenir la création de milliers de points de charge supplémentaires, en particulier dans les régions du pays où il y a une pénurie.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.