Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

Dix survivants de la Shoah appellent à faire barrage à l’extrême droite

"Nous, derniers survivants des camps, savons où mènent le racisme, l’antisémitisme, la stigmatisation des étrangers, la mise au pas des esprits, la restriction des libertés", écrivent-ils

La grande témoin Ginette Kolinka, rescapée des camps de la mort, auprès de lycéens en pays de la Loire au printemps 2018. (Crédit : Capture d'écran Paysdelaloire/YouTube)
La grande témoin Ginette Kolinka, rescapée des camps de la mort, auprès de lycéens en pays de la Loire au printemps 2018. (Crédit : Capture d'écran Paysdelaloire/YouTube)

Dix survivants de la Shoah ont publié dans Libération, le jeudi 4 juillet, une tribune appelant à faire barrage au Rassemblement national.

Ils évoquent leur « effroi et tristesse » face aux résultats du premier tour des élections législatives dimanche 30 juin et écrivent : « Toute notre vie, en mémoire de nos camarades morts en déportation, nous n’avons cessé d’appeler nos concitoyens, en particulier les jeunes générations, à la vigilance contre la résurgence d’une idéologie raciste, antisémite et xénophobe incarnée par l’extrême droite. »

« Nous, derniers survivants des camps, savons où mènent le racisme, l’antisémitisme, la stigmatisation des étrangers, la mise au pas des esprits, la restriction des libertés. Dans cette période de crises, l’extrême droite prétend apporter des solutions, se nourrissant des inquiétudes et de la colère des Français. Mais, une fois au pouvoir, elle n’apporterait que la désunion nationale et l’installation dans notre pays d’un régime haineux, rejetant des millions d’individus en raison de leur origine, religion, genre, orientation sexuelle ou opinion politique », ajoutent-ils. « Nous, derniers témoins de la barbarie nazie, savons à quoi conduit cette idéologie. Nous avons vu de nos yeux le mal qu’elle engendre. Ce n’est pas le monde que nous voulons laisser aux générations futures avant de nous en aller. »

« Pour ne pas oublier, pour vivre en paix dans un monde humaniste, dimanche 7 juillet, nous appelons tous les Français attachés à notre démocratie à faire barrage au Rassemblement national pour l’empêcher d’accéder au pouvoir », concluent-ils.

La tribune a été signée par les survivants Evelyn Askolovitch, Francine Christophe, Andrée Dupont-Thiersault, Bernard Duval, Ginette Kolinka, Jean Lafaurie, Jean-Claude Passerat, Léon Placek, Guy Poirot et Esther Sénot.

Selon les derniers sondages, le Rassemblement national et ses alliés semblent en tête et pourraient obtenir 175 à 205 sièges lors du second tour ce dimanche, en deçà de la majorité absolue. La deuxième force, le Nouveau Front populaire, pourrait obtenir 145 à 175 sièges, un niveau proche des résultats de 2022, quand 150 députés de gauche avaient été élus sous l’étiquette Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes). Au sein de cette alliance, La France insoumise, parti le plus controversé et le plus décrié, pourrait décrocher d’une dizaine de sièges par rapport à 2022, obtenant cette fois entre 58 et 68 sièges.

Une vague d’antisémitisme a submergé la France depuis les attaques terroristes qui ont frappé Israël. Selon le gouvernement français, les actes antisémites ont bondi de 300 % au premier semestre 2024, par rapport aux trois premiers mois de l’année 2023. Pour une immense majorité de la communauté juive, La France insoumise est responsable de cette dégradation. Dans un sondage révélé par Le Point, ils sont 92 % à considérer que le parti de Jean-Luc Mélenchon est le mouvement qui fait le plus monter l’antisémitisme en France.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.