Rechercher

Donald Trump s’en prend aux « dirigeants juifs américains ingrats »

L'ex-président a partagé sur sa plate-forme Truth Social l'article d'un théoricien du complot saluant les mesures qu'il a prises en faveur d'Israël lorsqu'il était à la Maison Blanche

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

L'ancien président américain, Donald Trump, rencontrant le rappeur Kanye West dans le bureau ovale de la Maison Blanche, à Washington, le 11 octobre 2018. (Crédit : Sebastian Smith/AFP/Dossier)
L'ancien président américain, Donald Trump, rencontrant le rappeur Kanye West dans le bureau ovale de la Maison Blanche, à Washington, le 11 octobre 2018. (Crédit : Sebastian Smith/AFP/Dossier)

L’ancien président américain Donald Trump s’en est pris vendredi aux « dirigeants juifs » qui, selon lui, ont oublié les mesures qu’il a prises en faveur d’Israël lorsqu’il était à la Maison Blanche, alors que les appels se multiplient pour qu’il condamne les antisémites Nick Fuentes et Kanye West après les avoir accueillis dans son complexe de Mar-a-Lago le mois dernier.

Trump a partagé sur sa plate-forme Truth Social un billet de blog de Wayne Allyn Root, expert d’extrême-droite et théoricien complot, qui a écrit que l’ancien président « a fait plus pour l’État d’Israël et le peuple juif que quiconque dans l’Histoire ».

Root a rejeté les critiques adressées à Trump pour avoir dîné avec West et Fuentes, qualifiant le premier de « mentalement dérangé » et le second
d’ « étranger » dont l’ex-président n’avait aucune idée qu’il viendrait au dîner de Mar-a-Lago avec le rappeur en disgrâce.

Root a colporté diverses théories du complot, notamment que l’ancien président Barack Obama n’était pas né aux États-Unis, qu’Hillary Clinton était impliquée dans le meurtre d’un collaborateur du Parti démocrate et que la femme mortellement écrasée par un militant d’extrême-droite lors du rassemblement de néonazis Unite the Right à Charlottesville en 2017 était une actrice rémunérée.

« Merci Wayne. Vous êtes génial. À quelle vitesse les dirigeants juifs ont oublié que j’étais le meilleur – et de loin – président pour Israël ! », a écrit Trump, en plus de partager l’article du théoricien.

« Ils devraient avoir honte d’eux-mêmes. Ce manque de loyauté envers leurs plus grands amis et alliés est la raison pour laquelle un grand nombre de membres du Congrès, et tant d’autres, ont cessé d’apporter leur soutien à Israël », a-t-il ajouté.

L’ancien président américain, Donald Trump, s’exprimant par vidéoconférence lors de la réunion annuelle des dirigeants de la Coalition juive républicaine, à Las Vegas, dans le Nevada, le 19 novembre 2022. (Crédit : Wade Vandervort/AFP)

Trump a longtemps répondu aux accusations d’antisémitisme ou aux critiques concernant son association avec diverses personnalités antisémites en mettant en avant son bilan en Israël. Il a également souvent fait référence à Israël comme à « votre pays » dans des discours prononcés devant des groupes juifs américains. Il a également déploré à plusieurs reprises ce qu’il considère comme un manque de gratitude de la part des Juifs américains, qui continuent de voter majoritairement pour les Démocrates.

Le dîner du 29 novembre de Trump avec West et Fuentes a fait l’objet d’une fuite dans la presse un jour plus tard et a entraîné un flot de condamnations de la part de législateurs démocrates, de groupes juifs, de certains législateurs républicains et de plusieurs anciens collaborateurs juifs de l’ex-président.

Trump a défendu le dîner, affirmant que Kanye était venu demander des conseils commerciaux et qu’il n’avait rien dit d’antisémite, bien qu’un mois plus tôt, le rappeur avait tweeté qu’il déclarait la guerre aux Juifs. Trump a également affirmé qu’il n’avait aucune idée de l’identité de Fuentes, un négationniste déclaré, et que Kanye l’avait amené sans le prévenir. Kanye a affirmé par la suite que Trump avait été « vraiment impressionné » par Fuentes, un suprémaciste blanc qui s’en prend régulièrement aux Juifs dans son podcast.

Alors que des dirigeants juifs et d’autres Républicains proches de Trump ont imploré le président de condamner West et Fuentes, il s’est abstenu de le faire, apparemment par crainte de perdre le soutien de certains de ses partisans qui sont d’accord avec Fuentes et West.

Nick Fuentes, militant d’extrême-droite, tenant un rassemblement au Capitole, à Lansing, dans le Michigan, le 11 novembre 2020. (Crédit : Nicole Hester/Ann Arbor News via AP/Dossier)

West a fait d’autres gros titres quelques jours après le dîner, en donnant une interview décousue sur Infowars dans laquelle il a confessé son admiration pour Hitler et les nazis.

Rolling Stone a rapporté mercredi qu’un groupe d’éminents partisans de Trump et de donateurs pro-Israël ont contacté le gendre de Trump et ancien conseiller principal de la Maison Blanche, Jared Kushner, pour lui demander son aide afin d’obtenir une audience avec l’ancien président, mais que « leurs messages sont restés sans réponse ».

L’ancienne conseillère de Trump, Kellyanne Conway, a déclaré mercredi à l’animateur de Fox Business et ancien conseiller économique de Trump, Larry Kudlow, qu’elle souhaitait que Kushner et sa femme Ivanka s’expriment également sur la question, notant leur judéité et le fait qu’ils ont été rémunérés pour leur service au sein de l’administration.

« Ce serait bien qu’ils pèsent dans la balance quand vous et moi sommes censés le faire », a-t-elle ajouté. « Alors permettez-moi de le dire parce que personne d’autre ne le fera. »

« Je ne comprends pas ce que fait notre ancien patron », a déclaré Kudlow lors de la même émission. « Pourquoi ne s’est-il pas excusé, n’a-t-il pas rectifié le tir ou quelque chose du genre ? Il doit faire une déclaration. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.