Israël en guerre - Jour 192

Rechercher

Drapeaux du Hamas exhibés lors des funérailles du terroriste de l’attentat d’Eli

La présence du groupe terroriste à l'enterrement est une démonstration de force relativement rare en Cisjordanie, contrôlée par l'Autorité palestinienne

Image de la procession funéraire du terroriste du Hamas Khaled Sabah dans le village d'Urif, en Cisjordanie. (capture d'écran vidéo)
Image de la procession funéraire du terroriste du Hamas Khaled Sabah dans le village d'Urif, en Cisjordanie. (capture d'écran vidéo)

La présence du groupe terroriste du Hamas aux funérailles de l’un des auteurs de l’attentat terroriste de mardi à Eli a été clairement établie.

Lors de cette attaque, deux hommes armés ont ouvert le feu sur une station-service et un restaurant de houmous adjacent, près de l’implantation, tuant quatre Israéliens et en blessant quatre autres. L’un des tireurs a été abattu sur place, tandis que l’autre s’est enfui et a été tué par les forces de sécurité quelques heures plus tard.

Une vidéo nocturne filmée lors de la procession funéraire de Khaled Sabah dans le village d’Urif montre des agents du Hamas agitant les drapeaux verts caractéristiques du groupe, scandant que le Hamas est leur « armée » et le Coran leur « constitution », et criant le nom de Muhammad Deif, commandant des Brigades Ezzedine al-Qassam, l’aile militaire du Hamas.

Il s’agit d’une démonstration de force relativement rare pour le Hamas en Cisjordanie et d’un signe possible de son emprise croissante sur le nord de la région. Le groupe terroriste règne sur la bande de Gaza depuis qu’il a chassé le Fatah du pouvoir lors d’un violent coup d’État en 2007, et contrôle totalement les activités civiles et militaires dans l’enclave. Toutefois, ses opérations en Cisjordanie, qui est contrôlée par l’Autorité palestinienne (AP) rivale dirigée par le Fatah, sont restées mineures.

Un porte-parole du Hamas a revendiqué l’attentat d’Eli mardi, le décrivant comme une réponse « héroïque » à la mort de sept Palestiniens lors d’affrontements violents entre des hommes armés et les troupes israéliennes à Jénine lundi. Le Hamas a déclaré que les deux terroristes étaient ses membres.

Le correspondant de la Douzième chaîne pour les affaires palestiniennes, Ohad Hemo, a déclaré que l’attaque avait apparemment été planifiée, dirigée et financée par le Hamas à Gaza. Cela marquerait une évolution des activités du groupe en Cisjordanie.

Les forces de sécurité israéliennes sur les lieux d’une attaque terroriste près de l’implantation d’Eli en Cisjordanie, le 20 juin 2023. Encadré : (de gauche à droite) Harel Masood, 21 ans, de Yad Binyamin, Elisha Anteman, 17 ans, d’Eli, Ofer Fayerman, 64 ans, d’Eli, et Nachman Mordoff, 17 ans, d’Ahiya, qui ont été tués lors de la fusillade. (Crédit : Flash90 )

Cette attaque est considérée comme faisant partie d’une stratégie plus large du groupe visant à intensifier les tensions en Cisjordanie et à se présenter comme le véritable visage de la « résistance » palestinienne, par opposition à l’Autorité palestinienne au pouvoir, qu’une grande partie des Palestiniens perçoit comme faible, corrompue et inefficace.

Selon une enquête récente du Centre palestinien de recherche sur les politiques et les enquêtes, si des élections avaient lieu aujourd’hui, le chef du Hamas, Ismail Haniyeh, recevrait le soutien de 56 % de la population palestinienne, tandis que l’actuel président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, n’obtiendrait que 33 % des voix. L’AP bloque la tenue d’élections dans les territoires palestiniens depuis 2006.

Les terroristes du Hamas Muhannad Faleh Shehadeh (à droite) et Khaled Mustafa Sabah (à gauche), qui ont perpétré un attentat meurtrier dans une station-service près de l’implantation d’Eli, en Cisjordanie, le 20 juin 2023. (Réseaux sociaux)

Lors de cette attaque, les deux terroristes du Hamas ont ouvert le feu sur une station-service et un restaurant de houmous adjacent, près de l’implantation d’Eli, tuant Harel Masood, 21 ans, Elisha Anteman, 17 ans, Ofer Fayerman, 64 ans, et Shmuel Mordoff, 17 ans. L’un des terroristes, Muhannad Faleh Shehadeh, 26 ans, a été abattu sur place par un civil israélien armé, tandis que le second, Khaled Mustafa Sabah, 24 ans, a volé le véhicule de l’une des victimes et s’est enfui. Il a été tué environ deux heures plus tard par les forces spéciales israéliennes près du village palestinien de Tubas.

Un porte-parole du groupe terroriste a affirmé que l’attaque était une réponse à la mort des Palestiniens à Jénine lundi. Une opération conjointe de Tsahal et de la police des frontières visant à arrêter deux Palestiniens recherchés a dégénéré lorsque des hommes armés ont commencé à tirer sur les soldats, ce qui a donné lieu à des échanges de tirs nourris. Alors que les forces de sécurité sortaient de la ville, un véhicule militaire a été touché par un engin explosif, endommageant le véhicule et blessant sept soldats. Les soldats blessés ont été évacués par hélicoptère vers des hôpitaux en Israël.

De la fumée s’échappe de la détonation d’une charge explosive palestinienne sur un véhicule blindé israélien lors d’un raid de l’armée israélienne à Jénine, en Cisjordanie, le 19 juin 2023. (Crédit : Jaafar ASHTIYEH / AFP)

Les tensions entre Israël et les Palestiniens se sont accrues au cours de l’année écoulée, l’armée menant des raids quasi quotidiens en Cisjordanie, dans le contexte d’une série d’attentats terroristes palestiniens meurtriers.

Des raids répétés ont été menés à Jénine pour appréhender des personnes soupçonnées de terrorisme. Le raid de lundi a été le plus meurtrier depuis janvier, quand neuf Palestiniens ont été tués et plusieurs blessés au cours d’un échange de coups de feu entre Tsahal et des hommes armés.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.