Egypte : un journaliste écroué pour liens présumés avec les Frères musulmans
Rechercher

Egypte : un journaliste écroué pour liens présumés avec les Frères musulmans

L'Egypte considère la confrérie des Frères musulmans, dont était issu l'ex-président Mohamed Morsi, comme une organisation terroriste depuis fin 2013

Drapeau de l'Egypte (Crédit : Wikimedia Commons)
Drapeau de l'Egypte (Crédit : Wikimedia Commons)

Un procureur égyptien a placé jeudi un journaliste en détention pendant 15 jours pour des liens présumés avec les Frères musulmans, a indiqué un responsable judiciaire.

Adel Sabry a été arrêté mardi et son site internet Masr al-Arabiya, bloqué en Egypte depuis mai 2017, a été fermé.

Le procureur l’a placé en détention provisoire pour des allégations selon lesquelles il serait membre des Frères musulmans et aurait utilisé son site internet pour promouvoir l’idéologie du groupe.

L’Egypte considère la confrérie des Frères musulmans, dont était issu l’ex-président Mohamed Morsi, comme une organisation terroriste depuis fin 2013.

Sabry est le rédacteur en chef de Masr al-Arabiya, qui se présente comme un média indépendant fondé en 2012. Masr al-Arabiya figure parmi quelque 500 sites web qui ont été bloqués par les autorités égyptiennes.

L’Egypte occupe la 161e place (sur 180 pays) au classement mondial 2017 de la liberté de la presse de Reporters sans frontières. Au moins 29 journalistes, professionnels ou non, sont emprisonnés dans le pays, selon l’ONG.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...