Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

En raison de Rosh HaShana, la 37e manif anti-refonte aura lieu ce dimanche soir

Les organisateurs promettent de protéger la Déclaration d'Indépendance dont la valeur juridique a été questionnée lors de l'audience à la Haute cour

Des activistes manifestant contre la refonte judiciaire du gouvernement, à Tel Aviv, le 2 septembre 2023. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Des activistes manifestant contre la refonte judiciaire du gouvernement, à Tel Aviv, le 2 septembre 2023. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Des dizaines de milliers d’Israéliens sont attendus dimanche soir dans tout le pays pour manifester contre la refonte du système judiciaire de la coalition pour la 37e semaine consécutive, les organisateurs s’engageant à protéger les idéaux de la Déclaration d’Indépendance.

Les manifestations de masse hebdomadaires ont normalement lieu le samedi, mais cette semaine, elles ont été déplacées au dimanche, après les deux jours de fêtes pour célébrer Rosh HaShana, le Nouvel an juif.

L’événement principal devrait à nouveau être la manifestation de Tel Aviv. Cette semaine, les organisateurs ont déclaré qu’ils marcheraient du boulevard Rothschild à la rue Kaplan à partir de 19h en portant une copie massive de la Déclaration d’Indépendance lors d’une protestation qu’ils ont baptisée « la Marche de la victoire de la démocratie ».

Ils ont appelé les participants à porter du blanc en l’honneur de Rosh HaShana.

« La semaine dernière, les machines de propagande [du gouvernement] se sont attaquées à la Déclaration d’Indépendance et aux fondateurs d’Israël », ont-ils déclaré dans un communiqué.

« Au moins, le loup est sorti de sa tanière et le gouvernement admet ouvertement qu’il s’oppose aux idéaux de la Déclaration d’Indépendance pour un État juif et démocratique sur la Terre d’Israël, fondé sur les valeurs de liberté, de justice et de paix », ont-ils ajouté.

Cette manifestation intervient en effet après qu’Ilan Bombach, l’avocat représentant le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclenché un tollé lors d’une audience de la Haute cour de justice qui s’est tenue mardi et qui portait sur des recours déposés contre la première loi – adoptée – du paquet de réformes radicales de la coalition visant à remanier en profondeur le système judiciaire.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.